Brèves du Pacifique

actu en bref
breves du pacifique
En bref, l'essentiel de l'actualité dans la région Pacifique le mercredi 21 septembre

En Australie, trois touristes ont passé la nuit coincés au sommet d'Uluru 

Ces trois Australiens âgés de 22 ans sont tombés dans une crevasse alors qu'ils escaladaient le rocher flamboyant lundi, à la mi-journée. Les conditions n'étaient pas bonnes et les équipes de secours ont donc renoncé à intervenir dans l'après-midi. Finalement, 16 heures plus tard, les touristes ont été libérés en bonne santé. 
Uluru, emblème du centre rouge, culmine à 348 mètres. C'est un lieu sacré pour les Aborigènes Anangu, qui demandent aux touristes de ne pas grimper au sommet. Mais environ 20% des visiteurs décident de tenter l'ascension malgré tout.
 
Uluru vu de l'avion des secouristes du Territoire du Nord.
Uluru vu de l'avion des secouristes du Territoire du Nord. © Supplied / NT Police

En Indonésie, des dizaines de Papous indépendantistes ont été arrêtés lors de différentes manifestations à travers le pays

C'est ce que rapporte la radio nationale néo-zélandaise. D'après les indépendantistes, 68 personnes ont été interpellées à Merauke, en Papouasie occidentale. Dans la préfecture de Yahukimo, les forces de l'ordre étaient présentes pour disperser la manifestation avant même qu'elle ne commence, selon son organisateur.
Ces rassemblements avaient pour but de montrer que la population papoue soutient l'appel lancé par les indépendantistes à l'Onu : ils demandent à l'Assemblée générale des Nations unies d'intervenir pour mettre un terme aux violations des droits de l'homme dans les provinces papoues d'Indonésie. Les autorités n'ont pas communiqué sur le sujet, pour le moment.
 

Le virus zika continue de se propager aux Samoa américaines

Au 15 septembre, plus de 850 personnes ayant développé des symptômes évocateurs d'une infection par le virus zika avaient consulté des médecins ou des infirmiers. Cela fait plus de six mois que la maladie est présente dans l'archipel.
 

La Chine aide le Vanuatu à construire des stades pour les mini-Jeux du Pacifique 2017 et offre son soutien aux athlètes vanuatais

Environ 200 sportifs partiront s'entraîner en Chine pendant cinq mois, l'an prochain. Quinze entraîneurs chinois sont mis à leur disposition. « C'est une bonne idée », se réjouit Antoine Boudier, président du Comité olympique vanuatais, avec une réserve, tout de même : « Certains athlètes sont encore au lycée, donc on est en train de voir s'il est possible d'envoyer des professeurs sur place pour qu'ils ne laissent pas tomber l'école. » Les sélections se feront dans deux mois, lors des championnats nationaux.