Confinement prolongé, désaccords politiques, Semaine sainte : l’actu à la du lundi 29 mars 2021

l'actu du matin
Actu à la 1. 29 mars 2021
©NCla1ère

L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les commerces de biens qui peuvent rouvrir ce matin, les élus Loyalistes du Sud en désaccord avec la prolongation du confinement, Daniel Goa invité du JT et la Semaine sainte à distance. 

Confinés encore mais avec les commerces ouverts

Les Calédoniens sont donc repartis pour une semaine de confinement. L’annonce du prolongement jusqu’au 4 avril minuit a été faite samedi par Thierry Santa, le président du gouvernement et Laurent Prévost, le haut-commissaire.
Une nouveauté, tout de même : les commerces non essentiels peuvent rouvrir dès ce matin.  Attention, il s’agit uniquement des commerces de biens et non de services à la personne.  
Pour le reste, pas de changement : le port du masque et les attestations de sortie restent obligatoires. Les séances de sport et les promenades, elles, sont toujours limitées à une heure et dans un rayon d’un kilomètre.  

Désaccord des Loyalistes du Sud

Et ce prolongement du confinement ne fait pas l’unanimité :  les élus Loyalistes de la province Sud déplorent que leur proposition d’opter pour un déconfinement accompagné de contraintes sanitaires n’ait pas été retenue.  
Daniel Goa, de l’Union Calédonienne, considère comme « dangereux » les propos de Gil Brial, le 2e vice-président de la province Sud ayant reproché aux provinces Îles et Nord mais aussi au sénat coutumier d’avoir pesé sur cette décision, au détriment de l’activité économique dans le Sud.  

Calédonie Ensemble demande une commission d’enquête

Quant à Calédonie Ensemble, le parti dénonce un manque de transparence et demande la mise en place d’une commission d’enquête, pour faire la lumière notamment sur l’origine de la contamination du cas autochtone, découvert en début de semaine dernière, à l’aéroport de Tontouta. Le Congrès étudiera cette demande dans deux semaines.

Daniel Goa invité du JT

C’est demain que devrait avoir lieu la vente de l’usine du Sud, à Paris.
Un sujet sur lequel Daniel Goa, invité de notre journal télévisé hier, est revenu. Le président de l’Union calédonienne a exprimé des réserves sur le contenu de l’accord trouvé entre les parties.
Il a également évoqué la convocation du 17ème gouvernement pour désigner son président, le budget de la Nouvelle-Calédonie ou encore l’avenir institutionnel. 

La session d’assises aura-t-elle lieu ?

La première session des assises de l’année aura-t-elle lieu malgré le confinement ? Réponse ce lundi matin, avec le tirage au sort des jurés. Si leur nombre est suffisant, la session sera maintenue. Rappelons qu’en raison de la fermeture des liaisons aériennes, les déplacements de témoins, jurés et accusés peuvent s’avérer compliqué.  

Un vol spécial solidarité vers Tiga

La mairie de Lifou et Air Loyauté ont décidé de s’associer pour proposer un vol de fret sur Tiga.
Il partira ce lundi 29 Mars de Magenta pour livrer gratuitement des colis à Tokanod et en rapporter de l’île vers les habitants de Tiga bloqués à Nouméa.
Vous pourrez déposer vos colis ce lundi entre 8 h et 12 h 30. 

Une Semaine sainte confinée

Pour les Chrétiens, ce lundi est celui de la Semaine sainte. Elle a débuté hier, avec la messe des Rameaux. Une célébration un peu particulière puisque les lieux de culte étant fermés, c’est sur leur télévision et sur Internet que les fidèles ont pu suivre l’événement. Il en sera de même ce week-end pour les célébrations de Pâques. 

Ne jetez pas vos masques dans la nature !

Les associations environnementales s’inquiètent de voir les masques jetables finir dans la nature, sur les plages, dans la mer, à la rivière, sur le bord des routes ou dans les parcs. Une pollution extrêmement inquiétante constatée également à l’échelle mondiale. 

Le mondial de pétanque annulé

Mauvaise nouvelle pour les passionnés de pétanque. Le Mondial de tête à tête et de doublette, qui devait se dérouler à Nouméa l’an prochain, est annulé.  Rien à voir avec le Covid-19. La Fédération internationale craint qu’un possible 3ème référendum ne génère des tensions dans le pays.