nouvelle calédonie
info locale

Coup dur pour Dahlia

sportncla1ère
Thomas Dahlia a terminé 3e du 200 brasse
Thomas Dahlia a terminé 3e du 200 brasse ©T.Dahlia
Le nageur calédonien, double champion de France en titre, n'a pas conservé son bien à Montpellier. 3e du 200 brasse, il n'a pas atteint les minimas J.O et des championnats d'Europe. Emma Terebo et Adeline Williams sont allées en finale. Les jeunes Oswald et Mary aussi. 

REVOLTE AU 200 BRASSE

Aux championnats de France 2015, Thomas Dahlia avait dominé la finale du 200 mètres brasse. Il s'était adjugé la première place en 2 minutes 11 secondes 49 secondes avec plus d'une seconde d'avance sur Quentin Coton (2'12''98) et près de quatre sur William Debourges, 3e en 2'15''31. Cette nuit pour nous, la donne a complètement changé. Le calédonien, pourtant maître de la distance depuis deux ans, a cédé son trône au nageur antibois William Debourges vainqueur en 2'12''85. Sur la deuxième marche du podium s'est glissé Thibault Capitaine, du Cergy Pointoise Natation, en 2'12''88. Thomas Dahlia a lui tenté un départ très rapide, mais a terminé 3e en 2 minutes 13 secondes 13 centièmes. Il avait pourtant remporté les séries en 2'12''53. Il a donc compromis ses chances d'aller aux Jeux Olympiques. Le minima restait cependant très difficile à atteindre (2'09''65). En revanche, il n'ira pas aux championnats d'Europe alors que le temps de qualification (2'12''08) semblait à sa portée. Il lui reste encore le 100m brasse dont il est double vice-champion de France en titre.

FINALES ET CHRONOS AMELIORES POUR LES FILLES

Chez les dames, elles étaient deux calédoniennes en lice cette nuit pour nous. Adeline Williams s'est qualifiée pour la finale A du 100 mètres brasse après avoir signé le 8e temps des séries en 1'11''03. La licenciée des Dauphins de Toulouse a pris la 7e place de la finale en 1'10''56. Elle a battu son meilleur temps réalisé à Amiens en début d'année (1'10''86). Cela ne lui permet pas d'aller à Londres pour les championnats d'Europe. Le minima, là aussi, était très compliqué à atteindre 1'08''52. C'est principalement sur 50 brasse que la cagou peut espérer se qualifier. Elle avait pris le bronze aux championnats de France l'an dernier.
Emma Terebo, de son côté, participait au 100 mètres dos. A seulement 17 ans, elle a signé le 6e temps des séries en 1'03''20. La nageuse du CNC s'est donc qualifiée pour la finale durant laquelle elle a fini 5e en 1'02''29. Emma a amélioré, elle aussi, son meilleur chrono qui datait du 11 juillet 2014 a Dordrecht aux Pays-Bas (1'02''59). Le minima Europe était à 1'01''40. 

LA JEUNE GARDE DANS LES BASSINS

Outre les seniors, des jeunes ont également nagé aux championnats de France de Montpellier dans la nuit de mercredi à jeudi pour nous. C'est le cas de Thomas Oswald qui prend la 9e place de la finale C du 200 brasse. Une finale réservée aux 14-18 ans. Le licencié du CNC a fini en 2'23''56. Marc Antoine du Mulhouse ON a remporté la course en 2'19''21. Oswald fait partie du pôle espoir natation course de Nouvelle-Calédonie.
Un autre pensionnaire de ce pôle, issu du même club, Thibault Mary, disputait lui la finale C du 200 nage libre. Il a pris la 7e place en 1'53''80 d'une course gagnée par Romain Fuchs du pôle France d'Amiens en 1'50''34.