Cyclone Ana à Fidji : un mort et cinq personnes disparues

cyclones
Fidji ana
©FRA

Le cyclone Ana a quitté Fidji, mais le week-end a été dur pour les habitants. D'après un premier bilan, il y aurait un mort noyé et cinq personnes disparues. En plus du vent, les importantes précipations ont entrainé des inondations qui ont détruit de nombreuses routes. 

Les Fidjiens n'ont pas été épargnés ce week-end. D'après nos confrères de ABC Radio Australia « un homme de 49 ans s'est noyé et cinq personnes sont disparues après que le cyclone Ana ait frappé Fidji ce week-end. Les autorités annoncent également qu'un garçon de trois ans fait partie des personnes disparues.»

Fidji Ana
©FRA

Quartiers inondés

Le cyclone Ana a laissé de nombreuses traces de son passage. Routes détruites, quartiers inondés, la police a dû secourir plusieurs familles. Autre conséquence des inondations, il y a eu des coupures de courant sur certains secteurs. 

Fidji police
©FRA

Des secteurs isolés

Au fil du week-end, le travail des services de secours s'est compliqué à cause des nombreux axes qui ont été coupés à la circulation, isolant ainsi certains secteurs. 

Plus de dégâts que prévu

Les conséquences du phénomène ont surpris les Fidjiens, pourtant habitués à des cyclones plus violents. «C 'était très long. Il est resté toute la journée, raconte un journaliste, Lice Movono, qui vit dans la capitale Suva. Il a apporté des masses de pluie qui ont provoqué des inondations.» Sur place, certaines « parlent potentiellement de milliers de personnes qui n'auront pas de toit au-dessus de leur tête.»

Un autre phénomène en vue

Il s'agit du deuxième cyclone à frapper les Fidji en un peu plus d'un mois. En décembre, le cyclone Yasa avait causé des ravages dans le nord du pays et tuant quatre personnes sur son passage. Malheureusement, après Ana, un autre phénomène s'approche de Fidji : Bina. Cette nouvelle dépression qui se dirige vers Viti Levu et Vanua Levu. De catégorie 1, elle semble pour le moment moins menaçante.