​​​​​​​Un pont de marchandises entre les îles et les Loyaltiens restés sur la Grande terre 

coronavirus
Coronavirus, déchargement de colis destinés aux Loyaltiens bloqués à Nouméa, 16 avril 2020
Plus de 200 personnes sont venues récupérer les colis provenant de Maré. ©NC la 1ere
Belle solidarité de Lifou, Maré et Ouvéa. Depuis jeudi matin, des centaines d'habitants des Loyauté bloqués dans le Grand Nouméa reçoivent des denrées alimentaires. Ce sont plusieurs tonnes de marchandises qui ont été déchargées. Chaque île a organisé la collecte des colis et leur acheminement.
Très attendu, ce moment où la porte du conteneur s'ouvre pour révéler les colis envoyés par les familles. Ça se passait jeudi matin, sur les quais de Nouméa. Plus de 200 Maréens retenus sur la Grande terre par le confinement venaient chercher les paquets envoyés depuis leur île. 
 

On est bloqués sur Nouméa et les gens de Maré, nos familles, dans toutes les tribus, ont pensé à nous. Comme c’est la saison de l’avocat, la récolte de la nouvelle igname, ils ont pensé à nous envoyer de la nourriture. Regarde les colis. Ça, c’est de la bonne solidarité !
- Noémie Maewa, Maréenne

 
Coronavirus, déchargement de colis destinés aux gens de Maré à Nouméa, 16 avril 2020
©NC la 1ere
 

Initié par les familles

Cet élan de solidarité allège le quotidien des 700 Loyaltiens concernés. De Nengone, ce sont trois tonnes de marchandises qui ont été acheminées par la mer. Des colis tous identifiés, éparpillés dans trois conteneurs. Si la mairie de Maré a financé le chargement et le transfert, l’initiative de ce geste revient aux habitants de l’île. «C’est une organisation qui a été initiée par les familles sur Maré», insiste Emile Lakoredine, adjoint au maire.
 

A en oublier les précautions

Un réconfort qui en a fait oublier les gestes barrière et les règles de distanciation.
 

J’ai répété trois ou quatre fois, mais ça a été très difficile. On a ce système de vie communautaire. On a toujours l’habitude de se côtoyer, de se voir et c’est vrai que ces gestes barrière nous mettent à distance.
- Emile Lakoredine, adjoint au maire de Maré

 
Solidarité, déchargement de colis destinés aux Loyaltiens de la Grande terre, 6 avril 2020
©NC la 1ere
 

Les gens d'Ouvéa livrés 

Dans une autre caisse, quatre palettes arrivées d’Ouvéa. Des produits vivriers tels que du poisson frais et des cocos secs. Les équipes, qui comprennent le Secours catholique, l’aire coutumière d’Ouvéa et la mairie, ont privilégié une distribution à domicile, pour réduire les contacts. 
 

La liste a été envoyée par la mairie. Il y a, par priorité, les malades, les étudiants et après, si on a assez pour distribuer à tout le monde, on fera les choses pour pouvoir distribuer à tous. 
- Armand Houmbouy, conseiller municipal d’Ouvéa

 

Le Wetr servi ce matin 

L’île de Lifou a pour sa part desservi les habitants des districts de Lössi et de Gaïca. Ce vendredi, c'est au tour des gens du Wetr d’aller récupérer leur marchandise. Attention, une seule personne par famille est autorisée.

Un reportage de Jeannette Peteisi et Kaio Tui :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live