Des paniers alimentaires pour les personnes âgées isolées

coronavirus
Des paniers alimentaires pour les personnes âgées isolées
©Louis Perin, Claude Lindor
Comment garder le lien avec nos aînés pendant le confinement ? Certains ne peuvent plus se déplacer et par conséquent n’ont plus accès à certains produits de base. C’est là qu’intervient l’Association calédonienne d’aide aux personnes âgées, l’Acapa.

Une belle action de solidarité. 100 kg de salades, donnés par un agriculteur ou encore des caisses d’invendus de supermarché. Un stock conséquent, résultat de la solidarité des Calédoniens. Dans le local de l’Acapa à Nouméa, une dizaine de bénévoles réceptionnent ces denrées avant de les préparer.

“Dès qu’ils arrivent, ce sont des légumes un peu abîmés, on les nettoie et après, suivant ce que c’est, on fait des plats. On les congèle, aussi", précise Jeanick Bajon, vice-présidente de l’association. Des plats concoctés qui complètent ces paniers. À l’intérieur, tous les produits de base pour une semaine.

On a toute une liste de personnes de l’Acapa et on met des annotations pour celles qui en ont besoin. Elles n'ont personne pour les aider à faire leurs courses ou bien elles ont l’aide médicale.

Viviane Condoumy, présidente de l’association. 


Viviane entame alors sa tournée de livraisons. Elle a notamment rendez-vous avec Marie-Louise, une des doyennes de l’association. Isolée et avec une mobilité réduite, l’aide de l'Acapa lui est vitale. “Je suis toute seule, mes enfants sont adultes et sont dans leurs foyers, et moi, je suis toute seule ici à la maison, alors heureusement qu’il y a ça. Je remercie l’Acapa", confie Marie-Louise Apikaoua, très émue, membre de l’association.

Association qui poursuit, malgré le confinement sa mission d’aide aux personnes âgées. Parmi elles, une quarantaine sont dans l’incapacité de se déplacer et vivent seules à domicile.

Un reportage de Louis Perin et Claude Lindor : 

©nouvellecaledonie