publicité

Fiscalité calédonienne : une autonomie fragile

Nouveau magazine de débat de société
PRÉSENTÉ PAR ANGELIQUE SOUCHE ET SHEIMA RIAHI

  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le , mis à jour le
Revoir l'émission
« Débat à la  Une  » s’installe mensuellement dans les rendez-vous du jeudi. Dans la première partie de l’émission, Angélique Souche laisse la parole aux citoyens pour établir un constat. Une fois celui-ci posé, place au débat politique qui tentera d’apporter une réponse. Sheima Riahi interviendra pour apporter davantage d’approfondissement et d’analyse au débat et relaiera les questions des internautes.

Durant l’année, « Débat à la  Une  » proposera également des formats événementiels : trois débats politiques dans les trois provinces.
 

«FISCALITE CALEDONIENNE : UNE AUTONOMIE FRAGILE »


C'est un sujet qui concerne tout le monde en Nouvelle-Calédonie : les impôts et les taxes. 

Alors que nous sommes entrés dans la période de déclaration des revenus, et quelques mois après l’instauration de la TGC, il nous a paru nécessaire de faire le point sur la fiscalité directe et indirecte.

D’où viennent ces recettes qui alimentent le budget de notre pays ?
La Nouvelle-Calédonie a-t-elle adopté le bon système fiscal ?
Comment pérenniser les recettes fiscales trop dépendantes du marché du nickel ?
Une fiscalité verte est-elle envisageable ?
 

Invités :

Samuel Gorohouna, maître de conférence en sciences économiques
Baptiste Faure, secrétaire général de la CPME
Patrick Dupont, expert fiscaliste et conseiller en politique publique

Philippe Blaise, élu des Républicains Calédoniens sur la liste l'Avenir en Confiance
Luther Voudjo, Mouvement Néo-indépendantiste et Souverainiste
Ronald Frère, Union Calédonienne
Philippe Dunoyer, Calédonie ensemble
 
 

 
publicité
vos programmes tv