Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement fait le point sur le confinement adapté après une semaine

Le gouvernement dresse un bilan globalement positif en particulier dans le monde éducatif avec la rentrée progressive des élèves, alors que l'on est à 22 jours sans cas positif de covid-19 en Nouvelle-Calédonie.

Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement, invité de la matinale radio le 27 avril. © NC la 1ere
© NC la 1ere Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement, invité de la matinale radio le 27 avril.
  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le , mis à jour le
"De bonnes choses ont été réalisées malgré que le retour à l'école est un sujet sensible", raconte Christopher Gygès, et de rajouter : "un gros travail a été fait avec le monde éducatif".
Le travail des provinces et du gouvernement va dans le sens d'une éducation de la population aux gestes barrières. Et force est de constater que parfois les enfants respectent  mieux que les parents les consignes, grâce au travail des professeurs.
Car dans le même temps si dans les restaurants on peut voir des tablées, cela montre seulement que les gens veulent se retrouver. Le porte-parole souligne que c'est un comportement naturel mais dans la majorité de la population il y a une vraie prise de conscience.

La métropole est en situation d'épidémie, en Calédonie il n'y a pas de circulation du virus donc la question du port du masque est conseillée ou accompagnée dans des cas comme auprès de certains professionnels.

Les services sanitaires notent que plus le délai augmente sans cas poitif plus le taux de probabilité que le virus ne circule pas augmente aussi.