Makatea, la terre convoitée : un documentaire d'Itinéraires

Quel avenir Makatea choisira-t-elle ? La modernité est-elle un gage de développement, de bonheur ? L’ambition passe-t-elle forcément par le progrès industriel ou financier ? 

  • Par NC1ere
  • Publié le , mis à jour le
Revoir l'émission

Makatea est un atoll qui appartient à l'archipel des Tuamotu. Une île à part, qui pendant près de 60 ans, à compter de 1908, a été l'un des moteurs économiques de l'industrie polynésienne pour l'extraction de son phosphate, nécessaire à la production d'engrais agricoles. Dotée d'importants gisements de phosphate, leur exploitation a entraîné un véritable bouleversement sur la vie tranquille de ses habitants, qui ont vu l'arrivée de nombreux travailleurs étrangers mais également des travailleurs originaires du reste de la Polynésie.

L'île, creusée de part en part, aura plus tard, l'apparence d'un gruyère et c'est en 1966 que tout s'arrêtera après l'épuisement des principaux gisements. C'est ainsi qu'après la fermeture de la mine, Makatea et ses habitants tomberont dans l'oubli. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 78 à vivre sur place, à quinze heures de bateau de Tahiti, loin du confort de la société de consommation, mais avec une richesse toujours présente dans leur sol : le phosphate naturel qui rend l’île incroyablement fertile.

Île surélevée, elle bénéficie d’une importante réserve d’eau souterraine, ses terres très fertiles riches en phosphate offrent une grande diversité de faune et de flore. Entre le retour à l’extraction du minerai, le tourisme de niche ou la continuité du mode de vie traditionnel de ses habitants, quel choix faut-il faire pour l’avenir ? 

Agriculteurs, chasseurs de crabes, cultivateurs de coprah ont pris le parti de vivre des seules ressources de cette terre unique. Une vie traditionnelle mais modeste, aujourd’hui menacée. Un milliardaire australien projette de relancer l’extraction de phosphate à Makatea contre la promesse de réhabiliter l’atoll, de le moderniser et d’offrir des emplois salariés à tous ses habitants.

Fiche technique

 

Documentaire 

Réalisation : Claire Perdrix

Production : 13 Productions

Durée : 52 min

 

 

vos programmes tv