Robert le Terii(ble)

La légende du Windsurf
Retour sur la carrière incroyable de l'ambassadeur du monde de Windsurf, celle d'un enfant du Pacifique. 

  • Par Karine Boppdupont
  • Publié le , mis à jour le
Revoir l'émission
Robert TERIITEHAU est l'icône hardcore ultime du Windsurf. Repéré par Fred Beauchêne au début des années 80, l’enfant terrible du Pacifique à tout connu dans le Windsurf, de l'Open au Funboard en passant par le Waveriding, l'indoor dont il était le maitre du show, le Snow, le Kite, le Stand Up Paddle... Itinéraires lui consacre un documentaire intitulé "Robert Le Terrii(ble)". 

Au programme, 77 minutes plutôt intimistes consacrées à l’icône calédonienne de la glisse et ses 23 ans de carrière. Même s’il a pris sa retraite sportive depuis plus de 10 ans, Robert continue de faire parler de lui dans le monde de la glisse notamment à travers sa marque de planche, dont il réalise et surpervise la construction, et en tant que coureur de Stand Up Paddle (“SUP”). 

Rider multi- supports et bricoleur hors-pair, il dessine, il peint, on le découvre également architecte à travers sa maison installée à Maui sur les hauteurs du très chic village de Haiku. 

Le documentaire dépeint surtout un homme de 50 ans, récemment père “moins chien fou” attaché aux traditions et la vie dans les îles. C’est d’ailleurs entre la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et Hawaïï qu’il organise sa vie. Clin d’oeil people avec d’autres amis et windsurfeurs de légende comme Robby Naish, Mickey Eskimo, Antoine Albeau et Boujmaa Guilloul qui font des apparitions dans le documentaire.  

L’équipe de P4.nc productions a suivi cet insatiable travailleur sur ces deux principaux points de chute, chez lui à Haiku et à Nouméa, lors de son retour sur la “Nouméa Dream Cup” en 2014.