Fort séisme aux Salomon

catastrophes naturelles
Image tweetée par le ministre salomonais de la justice, John Muria, après le séisme force 7 du 22 novembre 2022
Image tweetée par le ministre salomonais de la justice, après le séisme force 7 du 22 novembre 2022. ©John Muria
Un puissant tremblement de terre, d'une force d'environ 7, a eu lieu aux îles Salomon ce mardi 22 novembre, peu après 13 heures. Compte-tenu de sa localisation, sa profondeur et sa magnitude, aucun risque de tsunami avéré en Nouvelle-Calédonie.

MISE A JOUR DE 21H20

L'épisode a été fortement ressenti, la délégation de sportifs calédoniens qui était sur place en vue des Jeux du Pacifique 2023 peut en témoigner ! Les sites de surveillance sismique en direct ont enregistré un important séisme aux îles Salomon ce mardi 22 novembre, à 13h03 heure de Nouméa (qui est la même que sur place). Il est survenu à 55 kilomètres de la capitale Honiara et au large de Guadalcanal. La profondeur estimée est assez faible, une quinzaine de kilomètres.

En rouge, le tremblement de terre d'environ 7. En orange, d'autres survenus la nuit d'avant. ©USGS

Alerte tsunami ponctuelle

Une alerte tsunami a été émise, à environ 300 km de l'épicentre. Selon le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique, des vagues de un à trois mètres de haut étaient possibles sur les côtes des Salomon, et de moins de trois mètres sur les côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée et du Vanuatu. Mais la sécurité civile rassure : compte-tenu de sa localisation, sa profondeur et sa magnitude, aucun risque de tsunami avéré en Calédonie. Et localement, l'alerte tsunami a été levée dans l'après-midi.

"C'était un gros"

"C'était un gros", a déclaré à l'Agence France Presse Joy Nisha, réceptionniste de l'hôtel Heritage park à Honiara. "Certains objets dans l'hôtel sont tombés. Tout le monde semble aller bien, mais paniqué." Un journaliste de l'AFP dans la capitale a indiqué que la secousse avait duré une vingtaine de secondes. L'électricité a été coupée dans certains quartiers de la ville - elle a commencé à revenir à la nuit tombée - et les gens ont quitté leurs bureaux pour se réfugier en hauteur.

"J'ai vraiment eu peur"

"J'ai vraiment eu peur parce que c'est la première fois que j'ai ressenti ce genre de tremblement de terre", a raconté une responsable du Pacific casino hotel de Honiara. "Le bâtiment a vraiment été violemment secoué", a-t-elle décrit. "C'était vraiment fort, ça vous faisait bouger d'un côté à l'autre." Des dizaines de clients et de membres du personnel ont fui le bâtiment pour se réfugier dans un parking, espérant ne pas être atteints par des débris en sortant. Le ministre de la Justice, John Muria, a publié des images sur les réseaux sociaux montrant des documents éparpillés dans un bureau, sortis de leurs rangements.

Plusieurs aux Salomon...

A 13h37, nouveau séisme à peu près dans le même secteur, évalué cette fois à une magnitude d'environ 6, et à une profondeur de dix km. Encore d'autres à 13h58 (5,1), 14h32 (4,7), 17h09 (5,1), 17h15 (4,8), 19h01 (4,9), 19h50 (5,3) ou 20h12 (4,9) ! "Nous nous attendons à des répliques, les gens doivent donc rester vigilants autour des bâtiments et des structures élevées en raison de la [puissance] du tremblement de terre", avait mis en garde David Hiba Hiriasia, directeur du Service de météorologie des Salomon.

…et autour

Dans la nuit de lundi à mardi, déjà, plusieurs tremblements de terre ont été ressentis, à des forces moindres (autour de 4) et des profondeurs beaucoup plus importantes, aux Salomon pour l'un et en Papouasie-Nouvelle-Guinée pour les autres. A 17 heures, c'est au Nord-Est de Vanuatu qu'une secousse de 5,1 se produisait, à faible profondeur.