nouvelle calédonie
info locale

Jugés demain pour les violences contre les gendarmes suite au décès de William Decoiré

justice
Saint Louis
Au cours des affrontements, six gendarmes sont blessés par balles dont deux grièvement. ©NC1ère
5 suspects, âgés de 19 à 33 ans, seront jugés mardi par le tribunal correctionnel pour violence avec arme, participation à une association de malfaiteurs, vol aggravé et détérioration du bien d’autrui en récidive. Des faits commis au Mont-Dore fin octobre 2016 suite au décès de William Decoiré
Samedi 29 octobre 2016, au petit matin, une patrouille de la gendarmerie tente de procéder au contrôle d'une fourgonnette volée et  signalée sur des délits commis au cours de la nuit. A bord du véhicule des jeunes de Saint-Louis qui n’ont pas l’intention de se soumettre aux injonctions des forces de l’ordre. Un gendarme voyant la fourgonnette foncer sur son collègue ouvre le feu. William Decoiré, 23 ans, blessé et évacué au CHT n’a pas survécu, il était connu de la justice pour des vols aggravés et violences avec arme. 

De violents affrontements éclatent entre jeunes de la tribu et gendarmes


En  réaction à l’annonce de la mort du jeune homme, des barrages furent dressés sur la route à l’aide de voitures brûlées sur la chaussée. Dimanche 30 octobre, au matin, les gendarmes interviennent pour dégager les axes routiers, ils sont reçus par des  coups de feu et des jets de pierres. Six d’entre eux sont blessés par balles dont deux grièvement.

5 hommes sur le banc des accusés


Ces violences seront au cœur des débats. Le procès des cinq suspects, âgés de 19 à 33 ans, doit se tenir ce mardi au tribunal correctionnel de Nouméa. L’un d’entre eux sera défendu par un avocat du Barreau de Paris. Sept gendarmes se sont constitués parties civiles.
Publicité