L'actu en bref dans le Pacifique du 7 juin 2016

océan pacifique
Etudiants PNG
Des étudiants de l'université de Papouasie-Nouvelle-Guinée. ©PNGFM
L'essentiel de l'actualité dans la région en bref.

PNG

Les salles de classe sont restées vides, ce mardi, à l'université de Papouasie-Nouvelle-Guinée, à Port-Moresby. Les étudiants continuent de boycotter les cours pour demander la démission du Premier ministre, Peter O'Neill, accusé de détournement de fonds publics. « On s'est réuni et on a décidé de ne pas retourner en classe, malgré les conséquences que cela pourrait avoir sur nos études », explique l'un des représentants des étudiants, Gerald Tulu Nanu-Peni, au micro de la radio nationale néo-zélandaise. « On pense agir pour le bien de la nation, c'est pour ça qu'on est prêt  à mettre notre réussite scolaire en péril », poursuit-il. 
Les étudiants n'ont donc pas saisi l'offre de la direction de la fac, qui a rouvert certaines salles de classe pour éviter l'annulation du premier semestre. Sur ABC, le président de l'UPNG, Nicholas Mann, invite les jeunes à ne pas tout mélanger : « Les problèmes soulevés par les étudiants ne concernent pas l'université, il n'est pas question de leur logement universitaire ni des cours. Il s'agit de problèmes qui ne sont pas de notre ressort. Tout ce qu'on peut faire, c'est d'ouvrir les portes et d'appeler les étudiants à retourner en classe. On ne va pas les forcer, mais s'ils refusent de reprendre les cours, on devra fermer la fac. » 
Cela fait plus d'un mois que les étudiants boycottent les cours.

 

Iles Cook

L'Union européenne ratifie l'accord de pêche controversé avec les Îles Cook. Il ne peut toutefois pas entrer en vigueur pour le moment, puisque le Premier ministre de l'archipel polynésien n'a pas encore signé l'accord. Henry Puna et son gouvernement font face à l'opposition d'une grande partie de la population, qui redoute de lourdes conséquences sur les stocks de thon de la région. L'accord permettrait aux thoniers-senneurs européens, principalement espagnols, de pêcher les espèces de leur choix pendant quatre ans. Un comité doit être prochainement mis en place pour examiner une pétition signée par plus de la moitié des habitants des Îles Cook. 
 
 

Salomon

Tous les avions de Solomon Airlines sont cloués au sol. Depuis ce matin, les vols internationaux et intérieurs sont annulés « en raison de craintes concernant les normes de sécurité », selon la compagnie des Îles Salomon. Les autorités assurent qu'il s'agit de « questions opérationnelles » et que la sécurité de l'aéroport d'Honiara n'est pas remise en cause. Selon la radio nationale néo-zélandaise, il s'agirait en fait d'une histoire d'argent : le gouvernement doit des millions de dollars à Solomon Airlines. La compagnie attend notamment le rapatriement de son petit avion le plus performant - il a été envoyé à Sydney pour des réparations, en mars dernier, et la facture n'a pas encore été réglée.
 
 

Santé

Le sida gagne du terrain dans notre région. C'est une ONG des Tonga qui lance l'alerte. Selon le Réseau sur la diversité sexuelle du Pacifique, le virus se propage notamment dans les pays mélanésiens. Et pour l'ONG, cela est dû au poids de la religion, au manque de recours aux moyens de protection tels que le préservatif. En 2008, les Nations unies estimaient que 54 000 personnes vivaient avec le sida en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
 
 

Nouvelle-Zélande

Le Pacifique à l'honneur en Nouvelle-Zélande. Le pays a célébré hier l'anniversaire de la reine Élisabeth II et à cette occasion, sept personnalités ont été récompensées pour leurs actions en faveur des communautés du Pacifique. Neil Ieremia, chorégraphe et danseur d'origine samoane, a été nommé officier de l'ordre du mérite de Nouvelle-Zélande. Il est le fondateur et directeur artistique de la compagnie Black Grace. Ont aussi été distingués Huhana Tetane Lemisio pour son aide aux personnes originaires des Tokelau, Mele Fakatali Nemaia pour la promotion de la langue de Niue et Ali'imuamua Sandra Alofivae pour son travail auprès des communautés du Pacifique vivant à Auckland. Le travail de Monique Faleafa dans le secteur de la santé a également été salué. Et le révérend Tevita Finau et Selma Theresa Scott ont tous deux reçu la médaille du service de la reine.