publicité

Le RUAMM au bord du gouffre

Le Régime unifié d’assurance maladie maternité, le RUAMM, est une nouvelle fois au bord de la faillite.
Dans un courrier envoyé à l’exécutif en début de semaine, la direction de la Cafat interpelle le gouvernement sur sa situation et demande une solution dans la durée.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • I.Peltier avec Y.A
  • Publié le , mis à jour le
Les faits ne sont guère surprenants : le déficit du régime santé est au bord de la cessation de paiement de manière structurelle depuis plusieurs années.
En fait, depuis que les élus du Congrès ont voté, fin 2009, l’affectation des recettes de la TSS à l’Agence sanitaire et sociale.
Le produit de la taxe sur les services était, avant 2010, directement versé  à la Cafat.

Cette fois, ce serait  l’augmentation du taux directeur des dépenses hospitalières, fixé pour 2016 à 7,1% contre 4,9% l’année dernière, qui aurait affaibli le RUAMM dès le premier trimestre.
Pour la Cafat Cette hausse du pourcentage se traduit en chiffre par 1,2 milliard supplémentaire à verser, avec des échéances, donc, d’environ 300 millions par trimestre.
Des sommes dont la Caisse ne dispose pas, comme elle en a informé le gouvernement dans un courrier en date de mardi 1er mars.

L’Agence sanitaire et sociale devrait débloquer une subvention pour aider le RUAMM à sortir du rouge, mais cette solution ponctuelle ne suffira sans doute pas, s’inquiètent les acteurs de la Caisse.

Si le régime unifié d’assurance maladie maternité augmente régulièrement, il ne parvient pourtant pas à honorer ses dettes et voit poindre le moment où il ne pourra plus emprunter.

La contribution calédonienne de solidarité, la CCS, qui impose tous les Calédoniens à hauteur d’environ 1% sur leurs traitements et salaires, et devait sauver le RUAMM, lui a finalement peu, voir pas profité.

La direction de la Cafat a demandé à l’exécutif de penser  à une solution pérenne. Elle espère être entendue.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play