nouvelle calédonie
info locale

Lara Grangeon, encore titrée sur 200 papillon !

sportncla1ère
Deuxième course, deuxième titre de championne de France, et deuxième qualification pour les Europe. Pour les J.O, la DTN tranchera la semaine prochaine.
Deuxième course, deuxième titre de championne de France, et deuxième qualification pour les Europe. Pour les J.O, la DTN tranchera la semaine prochaine. ©L.G
Comme sur 400 4 nages, la licenciée du CNC a été sacrée championne de France tout en obtenant son ticket pour les championnats d'Europe de Londres. Elle améliore également son meilleur temps. 

ELLE DONNE TOUT POUR RIO

Rares sont les nageurs français ayant réussi, pour l'heure, les temps de qualification pour les Jeux Olympiques. Lara Grangeon, comme d'autres, n'a pas validé les chronos imposés par la direction technique nationale. Mais au moment du repêchage, qui sera décidé mercredi prochain, les responsables techniques de la Fédération française de natation se retrouveront parfois devant un choix cornélien. Sélectionner ou non la calédonienne pour les Jeux Olympiques de Rio en sera sans doute un. La licenciée du CNC s'est donnée toutes les chances de faire partie du voyage. Après son titre et son nouveau record de France sur 400 4 nages, elle s'est offert un nouveau sacre national sur 200 mètres papillon en 2 minutes 07 secondes 87, avec une avance très confortable sur l'américaine Kelsi Worrell (2'10''45) et la française Marie Wattel (2'11''82). Elle a battu son record personnel et abaissé de près d'une seconde le temps qui lui avait permis d'être titrée sur cette même distance l'an dernier. Elle obtient ainsi son ticket pour les championnats d'Europe en grand bassin qui se dérouleront à Londres du 16 au 22 mai, mais n'atteint pas le minima J.O (2'06''62), comme sur le 400 4 nages. Sa réaction au micro de BeIn Sport :

L'interview de Lara Grangeon au micro de BeIn Sport


Avec deux médailles d'or jusqu'ici dans ces championnats de France et des performances personnelles en progression cependant, elle a prouvé à la DTN sa motivation et la qualité de sa préparation. Reste à savoir si les patrons de la natation française prendront en considération la prestation globale d'une nageuse dans ces championnats de France, ou la proximité du temps de référence pour les J.O. Sur 400 4 nages, Lara Grangeon s'est rapproché à une seconde de la barre fixée (4'36'61 au lieu de 4'35''40). Elle a fait de même sur 200 papillon. Quel est son avis sur le repêchage ? Elle est interrogée par Angélique Souche pour NC1ère Radio

Lara Grangeon évoque le repêchage pour les J.O



LES AUTRES RESULTATS

Emma Terebo était engagée sur 50 mètres nage libre. la nageuse du CNC s'est classée 6e de la finale B en 26 secondes 33. Sur cette même course, dans les catégories de jeunes, May Toven, Isla Rogla (Dumbéa Natation), Léa Ricarrère et Anaïs Toven (CNC) ont réussi leurs meilleures performances personnelles. 
Publicité