nouvelle calédonie
info locale

Les brèves du Pacifique du 16 mai 2016

océan pacifique
breves du pacifique
L'essentiel de l'actualité dans le Pacifique en bref

Australie

Il y a encore de l'espoir pour les backpackers qui veulent passer une année en Australie. D'après les informations recueillies par ABC, le gouvernement fédéral annoncera bientôt qu'il reporte la mise en place de sa « taxe backpacker ». Les jeunes routards détenteurs d'un visa vacances-travail sont aujourd'hui exemptés d'impôts sur les premiers 18 200 dollars qu'ils gagnent. Leur taux d'imposition est ensuite de 19%. Il y a deux semaines, le gouvernement a présenté son budget, avec un changement majeur pour ces backpackers : leurs revenus seront taxés à 32,5% dès le premier dollar, et ce à partir du 1er juillet prochain. Mais cette date va donc probablement changer. Barnaby Joyce, le ministre de l'Agriculture, devrait annoncer d'ici quelques jours que la taxe ne sera pas introduite avant la fin de l'année 2016, le temps de créer une nouvelle catégorie de visa. « On a écouté attentivement les communautés rurales, qui nous ont fait part de leurs préoccupations », déclare le Premier ministre, Malcolm Turnbull. Depuis plusieurs semaines, les agriculteurs et les professionnels du tourisme font pression sur les autorités, craignant que la taxe ne fasse fuir les backpackers. Le gouvernement espérait engranger 540 millions de dollars sur trois ans grâce à cette mesure.
 
 

Eglise catholique

La Conférence des évêques catholiques s'invite dans la campagne électorale en Australie. Dans un communiqué publié ce 16 mai, l'institution met en garde contre la légalisation du mariage homosexuel, qui « saperait la dignité et le caractère unique du mariage, union à vie entre un homme et une femme ». La Conférence des évêques catholiques estime s'exprimer au nom des sans-voix, de ceux que l'on n'entend pas dans cette campagne, selon elle.
Le parti travailliste promet que s'il remporte les élections, il légalisera le mariage entre personnes de même sexe dans les 100 premiers jours de son mandat. La coalition libérale-nationale promet, elle, la tenue d'un plébiscite sur la question.
 
 

Samoa

Les Samoa acceptent une grande partie des recommandations de l'Onu dans le domaine des droits de l'homme. À l'issue de son dernier examen périodique universel, l'archipel s'est vu recommander de faire 129 changements. Les Samoa ont l'intention d'accepter 91 de ces recommandations, mais il y a certains points sur lesquels elles ne sont pas prêtes à s'engager : la décriminalisation de l'homosexualité et la lutte contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle, notamment. Peseta Noumea Simi, du ministère samoan des Affaires étrangères, explique qu'il faut prendre en compte « la culture et le tissu social » de l'archipel. Parmi les recommandations que les Samoa vont accepter, il y a la lutte contre les violences sexuelles, la ratification de la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées et la protection des droits fonciers des communautés indigènes. 
 
 

Jeux Olympiques

Jarryd Hayne, ancienne star du rugby à XIII, renonce au football américain pour disputer les JO avec les Fidji, en rugby à VII. Depuis un an, Jarryd Hayne faisait partie de l'effectif des 49ers de San Francisco, mais l'appel des JO est plus grand, affirme-t-il. Il ne pourra peut-être pas réaliser son rêve, prévient toutefois l'ancien directeur de l'agence anti-dopage australienne : les athlètes doivent subir des tests avant les compétitions, or la ligue de football américaine ne respecte pas le code mondial antidopage. Précisons que Jarryd Hayne, né à Sydney, en Australie, d'un père fidjien, a disputé deux coupes du monde de rugby à XIII, une fois avec les Fidji, la seconde fois avec l'Australie.
 
 

Jeux Olympiques

À propos des JO de Rio, les athlètes australiens seront équipés : ils vont recevoir des préservatifs anti-zika. Le plus souvent, le virus se transmet par la piqûre d'un moustique Aedes, mais il peut aussi se transmettre par des rapports sexuels. L'Australie tient donc à ne prendre aucun risque, d'autant que deux sociétés australiennes ont mis au point des préservatifs novateurs, enduits d'un gel censé être antiviral. « La santé et le bien-être de nos sportifs sont notre priorité, on adopte une approche de bon sens », commente la chef de mission du Comité olympique australien, Kitty Chiller. Les Jeux olympiques se dérouleront en août prochain (du 5 au 21) au Brésil.
 
Publicité