Les Républicains et Calédonie Ensemble chacun au chevet de l'économie

politique
CE conf
©Malia Noukouan NC1ère
A chacun son plan de relance économique. Pour les Républicains, il s'agit de redonner confiance aux entreprises. Calédonie Ensemble, soutient de son côté la mise en place de la TGC et son pendant: la loi sur la compétitivité. 
Après une décennie de croissance dopée par les investissements métallurgiques, la Nouvelle-Calédonie a du mal à gérer l’atterrissage. L’IEOM révélait des indicateurs en chute libre au 1er trimestre 2016, la CCI déclarait « l’état d’urgence économique » en mai, effondrement des cours du nickel, des secteurs en crise, une situation du RUAMM préoccupante… Tout le monde est d’accord, il nous faut trouver des relais pour  passer la crise et ainsi relancer la consommation et donc la croissance. Pour Les Républicains, qui répètent leur opposition à la loi compétitivité, il faut redonner confiance aux entreprises. Pour cela Sonia Backes, la présidente du groupe au congrès, a fait part au gouvernent de quelques mesures, que le groupe juge « importantes » à mettre en œuvre pour sauver l’économie calédonienne.
 

Sonia Backes répond à Malia Noukouan

backes itw

Calédonie Ensemble, qui tenait une conférence de presse ce mercredi après-midi, soutient de son côté les deux réformes prévues par l’Agenda économique, social et fiscal partagé, à savoir l’allégement de l’IRPP, l’impôt sur le revenu des classes moyennes, et l’instauration de la TGC. Deux mesures phares qui permettront, selon le groupe, de relancer la croissance et l’emploi. Pour faire écho à l’agitation et aux débats récents, Calédonie Ensemble rappelle que les deux textes sur la TGC et la compétitivité sont indissociables. Le porte-parole, Philippe Michel,  précise que ce projet de loi compétitivité, et notamment l’article 19, apporte une garantie, celle que « les entreprises ne capteront pas la suppression des taxes douanières au travers de l’augmentation de leur marge ».  
 

Philippe Michel est au micro de Malia Noukouan

michel itw

La Commission fiscalité se réunit jeudi matin au congrès pour étudier les textes sur la TGC et la compétitivité-prix, alors que patrons et commerçants s'apprêtent à manifester au même moment devant l'hémicycle du boulevard Vauban. A noter que le gouvernement et les provinces réfléchissent en ce moment à un plan de soutien à l’économie qui s’adresse aux entreprises en difficulté, et plus particulièrement aux sous-traitants de la mine et de la métallurgie. Prise en charges ou aménagement des dettes sociales et fiscales, aide au maintien des emplois… les grandes lignes seront données courant septembre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live