Liaisons internationales restreintes jusqu'en 2021 : la réaction des Calédoniens

coronavirus
Aéroport touristes bagages
©NCla1ère
Jusqu’en mars 2021, le territoire est mis sous cloche, avec des vols internationaux régulés, une quatorzaine et des tests obligatoires. Une annonce qui a pour le moins animé les débats sur le Caillou. Découvrez les réactions des Calédoniens.

Sécurité

« C’est pour la sécurité des gens », lance une Calédonienne. « Je suis déçue, comme beaucoup de personnes qui souhaitaient rentrer (en Métropole) pour voir sa famille », « Ce serait trop risqué. Nous sommes un petit pays, qui n’est pas peuplé. L’économie, on s’en fout. Une personne, on ne peut pas la ressusciter. Une économie, on peut rechercher des solutions ».

Écoutez les réactions des habitants de Nouméa, au micro de Martine Nollet :

Réactions liaisons internationales restreintes Nouméa


Préserver de la maladie

Les réactions sont également variées du côté de Poindimié. « Pour les insulaires c’est une protection de fermer les frontières jusqu’au 27 », lance une habitante de la commune. « Je trouve que c’est trop, après presque six mois de fermeture des frontières. Le tourisme est très important ici », assure une autre. « Ça fait un peu loin, mais au moins on préserve de la maladie ».

Découvrez les réactions des habitants de Poindimié, au micro de Marguerite Poigoune :

Réactions liaisons internationales restreintes Poindimié


Décision sérieuse

« C’est une décision qui est murie, elle est adaptée aux Calédoniens, c’est une décision sérieuse », assure un Calédonien. « C’est plutôt rassurant », précise une autre. « À un moment donné, il va falloir qu’on s’ouvre et qu’on apprenne à vivre avec parce qu’on ne peut pas s’isoler complètement du monde entier, sous prétexte qu’il y a un virus ».

Écoutez les réactions des Calédoniens recueillies par Natacha Lassauce-Cognard et Philippe Kuntzmann :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live