Lien avec la Métropole, préoccupations des entreprises, campagne présidentielle : Hervé Mariton, président de la Fedom, invité de la matinale

invités de la rédac
Hervé Mariton, président de la Fedom, la Fédération des entreprises d'outre-mer, le 16 février 2022, en visite en Nouvelle-Calédonie
Hervé Mariton, président de la Fedom, la Fédération des entreprises d'outre-mer, en visite en Nouvelle-Calédonie ©Nouvelle-Calédonie la 1ère
Hervé Mariton, président de la Fedom, la fédération des entreprises d’outre-mer, était l’invité de la matinale du mercredi 16 février 2022. A la tête d’une association qui défend les intérêts des entreprises ultramarines, il est en déplacement trois semaines durant sur le Caillou.

La période référendaire est close, les élections présidentielles et législatives approchent, la période de transition institutionnelle de la Nouvelle-Calédonie s’ouvrira ensuite… C’est dans ce calendrier dense que se déroule le déplacement d’Hervé Mariton, le président de la Fedom (fédération des entreprises d’outre-mer). Voici ce que l’on peut retenir de cet entretien.

L’économie, centrale dans l’avenir institutionnel

"Il n’y a pas d’avenir sans prospérité", a d’abord rappeler Hervé Mariton. Un postulat à garder en tête, affirme-t-il, dans chacun des grands dossiers du moment, à l’image de la réforme de la fiscalité. "Il est important, pour les acteurs économiques, qu’une réforme de la fiscalité se fasse en regardant les perspectives de développement économique". Hervé Mariton a également salué les efforts réalisés par les acteurs économiques eux-mêmes ces derniers mois à travers NC Eco.

Les problématiques du moment

Au fil des rencontres, le président de la Fedom a relevé différentes problématiques qui préoccupent grandement les acteurs économiques. Le tourisme et sa relance, la politique énergétique avec la place à donner aux énergies renouvelables, la fiscalité, les enjeux miniers, le maintien de la défiscalisation dans les prochaines années…

Les entreprises calédoniennes dans la campagne présidentielle

Hervé Mariton l’affirme : les entreprises calédoniennes ont leur place dans la campagne présidentielle et leur voix doit être entendue. "Cette place est tout à fait essentielle et elle est déjà bien engagée avec NC Eco et il faut qu’elles donnent complètement de la voix et nous sommes là pour les y aider".  

Un entretien à retrouver dans son intégralité ici.