Le nouveau Premier ministre est Bill English

océan pacifique
Bill English - Nouvelle Zélande
©ABC
Le Parti national au pouvoir en Nouvelle-Zélande a désigné le ministre des Finances et vice-Premier ministre Bill English comme nouveau Premier ministre lundi, après la démission surprise de John Key la semaine dernière.
La direction du Parti national s'est réunie pour confirmer lundi matin la désignation de M. English. Celui-ci devait officiellement prêter serment en tant que nouveau chef du gouvernement à Wellington plus tard dans la journée.
                  

Paula Bennett a été nommée vice-Premier ministre

                  
"Bill et Paula sont des leaders extraordinaires, et ils vont offrir un bon cocktail d'expérience et de nouvelles idées", a déclaré le président du parti, Peter Goodfellow.Premier ministre depuis 2008, John Key, 55 ans, ancien courtier de Merrill Lynch, avait annoncé sa démission lundi, de manière totalement inattendue, en invoquant des raisons familiales.
Il s'était ouvertement prononcé pour que lui succède son ministre des Finances de 54 ans, qui était également son vice-Premier ministre.
"Félicitations à mon ami @l'honorablebillenglish pour son accession au poste de leader du @nznationalparty et de Premier ministre de la Nouvelle-Zélande", a twitté M. Key dès l'annonce du parti.
Jeudi, les deux autres ministres qui briguaient la tête du Parti national, Jonathan Coleman (Santé) et Judith Collins (Police), avaient lâché l'affaire et s'étaient rangés derrière M. English.
Fermier diplômé en commerce et littérature, M. English est membre du parlement néo-zélandais depuis 1990. Il dirigeait le Parti National en 2002, quand celui-ci avait subi sa pire défaite électorale. 
 

Son portrait avec Caroline Lafargue

Portrait de Bill English


                  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live