O'League. L'AS Lössi entre dans l'arène

sportncla1ère
La jeunesse de l'AS Lössi prête pour la première O'League du club.
La jeunesse de l'AS Lössi prête pour la première O'League du club. ©M.C
A 14h30 sur NC1ere télévision, l'ASL jouera le premier match de son histoire en Ligue des Champions d'Océanie contre Hekari United, le champion de Papouasie Nouvelle-Guinée. Il s'agira de figurer le mieux possible dans une poule B relevée.
UN GROUPE COMPLIQUE
Avec Team Wellington, tombeur d'Auckland City en finale du dernier championnat néozélandais, Hekari United, seul club non-australien ou kiwi à avoir remporté la O'League en 2010, et les fidjiens de Suva FA, l'AS Lössi est plutôt mal tombée. Dans une compétition où seuls les premiers et le meilleur deuxième des trois groupes accèdent au dernier carré, il sera bien difficile de remplir l'un ou l'autre de ces objectifs. 
Lössi, jamais titré en première division calédonienne, va découvrir la Ligue des Champions d'Océanie. En tout cas, une grande partie de son effectif. Elle pourra toutefois s'appuyer sur son nouveau coach Stéphane Drahusac qui l'a vécu avec le Mont-Dore, aux côtés du milieu de terrain Romain Painbéni. L'attaquant Jim Ouka était lui titulaire avec Gaitcha l'an dernier lors de la demi-finale perdue 1-0 contre Auckland City, tout comme le latéral droit Wilson Forest avec Magenta. 
L'emblématique Luther Wahnyamalla, lui, n'a pas fait le déplacement pour "raisons personnelles". Le n°10 va manquer sur l'ensemble de la compétition. 
Avant de quitter Nouméa jeudi pour Auckland, il semblait également que le gardien Thomas Schmidt n'était pas enregistré pour cette O'League. La raison ? un problème de délai dans la transmission des documents d'engagement. 

RETROUVAILLES AVEC LES PAPOUS
Lössi fera avec, et pourra compter sur la détermination d'un groupe particulièrement jeune et ambitieux. Plusieurs joueurs faisaient partie de la sélection de Nouvelle-Calédonie, médaillée d'or aux Jeux du Pacifique à Port-Moresby en 2015. C'est le cas des ailiers Nathanaël Hmaen et Leon Wahnawé, du buteur Jim Ouka, ou encore du défenseur Pierre Kauma. Dans le groupe B, les cagous s'étaient imposés 1-0 contre les U23 de Papouasie Nouvelle-Guinée. Les trois premiers cités ont su faire leurs preuves dans leur catégorie et ont même participé au match amical organisé récemment à Port-Vila contre le Vanuatu avec la sélection A. Thierry Sardo maintient sa confiance à leur égard, et cela donne une idée de leur potentiel. 
Il y a donc de la qualité, et d'autres joueurs, un peu plus âgés, sont capables eux aussi d'en apporter. Comme le stoppeur Dick Kauma, un temps courtisé en Nouvelle-Zélande, et le meneur de jeu Jorys Cexöme, transféré de Ne Drehu. 
Côté papou, la moitié de l'effectif d'Hekari United évolue dans la sélection qui se prépare, comme la Nouvelle-Calédonie, à disputer la Coupe des Nations, qualificative pour la Coupe des Confédérations et le 3e tour des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live