Pas de Coupe de France pour le vainqueur de la Coupe de Calédonie 2020

football
Pas de Coupe de France pour le vainqueur de la Coupe de Calédonie 2020
Le 31 octobre, Hienghène Sport (en photo) jouera contre le SC Ne Drehu pour la finale de la Coupe de Calédonie. ©Alain Vartane
En raison de la crise sanitaire, la participation des représentants de Tahiti et de la Nouvelle-Calédonie à la Coupe de France 2020-2021 a été annulée. Une mauvaise nouvelle pour les clubs. 
Chaque année, le vainqueur de la Coupe de Calédonie a le privilège de pouvoir participer au 7ème Tour de la Coupe de France. Un grand moment pour les joueurs qui ont la chance de vivre cette aventure et une source de motivation supplémentaire pour les clubs, à l’idée de remporter le trophée en bois sculpté.
Malheureusement, face à la crise sanitaire liée au coronavirus, le comité exécutif de la Fédération française de football a fait le choix d’annuler la participation des représentants de Tahiti et de la Nouvelle-Calédonie à la Coupe de France 2020-2021. 
 

Un risque de quatorzaine prolongée 

« L’explication qui nous a été donnée par la ligue de football amateur de la Fédération française de football, c’est tout simplement les conditions de quatorzaine à l’arrivée en Nouvelle-Calédonie, qui ne permettaient pas aux joueurs arrivant de Métropole de pouvoir s’entraîner, puisque c’est une quatorzaine qui est stricte, enfermés dans les chambres, explique Steeve Laigle, le président de la Fédération calédonienne de football.  
Or, s’il y a un cas avéré dans l’équipe, les autres (joueurs) seraient considérés comme des (personnes) contact et la quatorzaine serait prolongée. »
Steeve Laigle
Steeve Laigle, président de la Fédération calédonienne de football

Une prime exceptionnelle ?

« C’est sûr que pour nous, c’est une mauvaise nouvelle », commente Steeve Laigle, conscient que la participation à cette Coupe de France est l’une des principales motivations des clubs.
Alors que la finale de la Coupe de Calédonie opposera Hienghène Sport au SC Ne Drehu, le samedi 31 octobre, au stade Numa-Daly, le président de la Fédération calédonienne de football « espère que ces deux équipes feront preuve d’autant d’engagement que s’il y avait ce fameux 7ème tour de Coupe de France ».
Pour motiver les équipes, la Fédération calédonienne a formulé une demande de compensation financière, sous la forme d’une prime exceptionnelle accordée aux finalistes et aux vainqueurs de la Coupe de Calédonie. La balle est désormais dans le camp de la Fédération française de football. 
 
Les explications de Steeve Laigle recueillies par William Lecren 

ITW STEEVE LAIGLE

Les Outre-mer en continu
Accéder au live