nouvelle calédonie
info locale

PNG: une ambulance volante au secours des communautés isolées

océan pacifique
AMBULANCE VOLANTE PNG
Un patient arrive à Wewak avant d’être emmené à l'hôpital. ©Mark Palm
En Papouasie-Nouvelle-Guinée, deux hydravions transportent vers l'hôpital les malades appartenant aux communautés isolées des bords du Sepik, le plus long fleuve du pays. Ces "ambulances volantes" effectuent le trajet en 45 minutes, leur faisant gagner plusieurs jours.
Le plus long fleuve de Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Sepik, abrite un demi-million de personnes, la plupart vivant dans des endroits très reculés. Pas facile d'avoir accès à des soins médicaux. Mais depuis six ans, deux hydravions atterrissent régulièrement sur les nombreuses voies navigables de la plaine d'inondation du Sepik, permettant à Samaritan Aviation de fournir un service d'ambulance aérien gratuit aux personnes vivant le long du fleuve et de ses nombreux affluents. L'homme derrière cet ambitieux projet, est l'ingénieur aéronaval californien Mark Palm, qui dirige Samaritan Aviation depuis la capitale East Sepik, Wewak.
 
« Il n'y a qu'un hôpital dans cette zone pour 500 000 personnes », raconte-il . « Nous allons dans des endroits où il faut normalement trois à cinq jours pour que les gens atteignent l'hôpital et nous, nous pouvons aller là-bas en un vol de 45 minutes. On peut aller chercher un patient et l'amener directement à l'hôpital. Donc, il s'agit en fait d'une ambulance volante."
 
En cas d'urgence, les villageois de cette région doivent normalement voyager en canoës ou en bateaux à moteur pendant plusieurs jours pour se faire soigner. Depuis le début de l'aventure, les deux bolides ont transporté plus de 600 patients gravement malades. Ils servent aussi à ravitailler les communautés et à livrer les premiers secours, en cas de catastrophes naturelles. 
 
Il aura fallu dix années à Mark et son associé, pour lever les fonds nécessaires pour acheter leur premier avion. Aujourd'hui, toute la famille de Mark vit dans la capitale provinciale Wewak et dirige ce service comme une organisation humanitaire chrétienne. Samaritan Aviation est financée par le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des organismes de bienfaisance comme Oxfam et des donateurs privés aux États-Unis. Toujours en quête de nouveaux défis, Mark Palm cherche à étendre ses services dans d'autres zones isolées du pays.
Publicité