publicité

Côte Est : Modernisation de la filière avicole

Créée en 2003, la filière avicole sur la Côte Est compte se développer. Le GIE MERU souhaite donc moderniser l’abattoir et le couvoir basés à Poindimié.

Elevage à Touho. © NC la 1ère / Marguerite Poigoune
© NC la 1ère / Marguerite Poigoune Elevage à Touho.
  • Marguerite Poigoune avec NG
  • Publié le , mis à jour le
Le  poulet fermier de bonne qualité est de plus en plus présent dans nos assiettes.
La Côte Est ne veut pas passer à coté et entend  développer sa filière avicole.
Le GIE MERU a été créé en 2003 pour lancer la filière sur cette partie du Nord afin de développer une autre économie.
Il souhaite à présent moderniser l’abattoir ainsi que le couvoir à Poindimié.
 
Laurent Bastin, directeur du GIE Méru

Laurent Bastin - filière avicole

Le GIE Meru entend agrandir le nombre d’éleveurs  vers Ponérihouen.
Pour l’heure la zone de production est située entre Touho et Poindimié.

© MP
© MP


Le produit est de bonne qualité, et le directeur du GIE Meru, Laurent Bastinle revendique :

Laurent Bastin - filière avicole de qualité

Le Gie Meru souhaite avoir le signe de qualité supérieur, mais d’après lui aucun organisme n’existe dans le pays pour confirmer cette différence au niveau gustative.
Il va donc se contenter du niveau inférieur.
En attendant, cette filière avicole est créatrice de richesses et d'emplois sur la zone.

Le constat de Laurent Bastin :

Laurent Bastin - impact social filière avicole

Ces projets d’extension ont un coût : 163 millions CFP.
Le plan d’investissement  est prévu pour  trois ans.
Les éleveurs de Ponérihouen devraient être installés fin 2018.
Le dossier passe en commission à la Province Nord en août prochain.
 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play