Référendums : l'Union progressiste en Mélanésie veut affiner sa stratégie

référendum kouaoua
Jean Creugnet, UPM
Jean Creugnet dans l'émission Politique Direct(e). ©NC la 1ere
Une autre composante du FLNKS a réuni son congrès annuel ce week-end. Et c'est à Kouaoua que l’UPM a réfléchi à la façon de faire progresser le Oui à la prochaine consultation sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie.
Alors que le Palika avait son quarante-cinquième congrès, à Poindimié, l'Union progressiste en Mélanésie en était au trente-septième, ce week-end, à Kouaoua.
 

Confirmation

Au programme, six ateliers, destinés à affiner la stratégie qui permettrait d'atteindre les 50 % de votes en faveur du Oui à la pleine souveraineté et à l'indépendance. Puisque l'UPM a confirmé sa volonté d'aller au troisième référendum prévu par l'Accord de Nouméa. 

Ecoutez Jean Creugnet, secrétaire général, joint par Alix Madec :

Jean Creugnet, UPM

Prochain rendez-vous : le comité central de l'UPM. Il se tiendra le 23 janvier 2021, à Ponérihouen.