De nouvelles cuisines collectives pour les tribus à Ponérihouen

ponérihouen
Cuisines collectives Ponérihouen
Les tribus de Goyetta, Néouta et de Néavin à Ponérihouen se dotent de cuisines collectives. Des réalisations qui s’inscrivent dans le schéma d’équipement mis en place par la commune. 
Cela fait près de trois mois que les travaux ont débuté à la tribu de Goyetta à Ponérihouen. La cuisine collective vient rejoindre la tribu et sera construite derrière la maison commune. Une mise en œuvre qui s'inscrit dans le cadre d'un schéma d'équipement des tribus, impulsé par la commune. 

« Dans chaque tribu on a une maison commune, qui permet d’accueillir les réunions des conseillers de chef de clan. Il y a aussi des cuisines collectives qui sont pour la plupart dans des cabanes en taules et là se posaient des questions d’hygiène. Les nouvelles permettront aux chefs de clans de pouvoir organiser des événements », assure Pierre Chanel Tutugoro, maire de la commune.
Cuisines collectives Ponérihouen
©Marguerite Poigoune

Coût total pour ces trois réalisations : 35 millions de francs cfp. D’autres tribus comme celles de Goa et de Tchamba seront également dotées de nouvelles cuisines collectives.

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Cuisines collectives Ponérihouen reportage

Les Outre-mer en continu
Accéder au live