nouvelle calédonie
info locale

Le pont de l'Ascension propice au tourisme dans le Nord

tourisme voh
Structure touristique à Voh, usine KNS Vavouto en arrière-plan, mai 2020
©Camille Mosnier / NC la 1ere
La clientèle se presse, dans les établissements hôteliers du Nord, en ce long week-end de l'Ascension. Exemple à Voh, auprès de touristes venus de Nouméa.
Attablés dans un gîte de Voh, deux couples prennent un petit-déjeuner à base de produits locaux. Arrivés de Nouméa la veille, ils se sont levés tôt pour profiter du village.
 

On était déjà venus dans le Nord. C'est hyper calme et apaisant comme endroit, les paysages sont différents.
- Audrey Chevrier

 
Touristes au gîte de Koniambo, Voh, mai 2020
©Camille Mosnier / NC la 1ere
 

On fait ça régulièrement le week-end. Mais [pour] venir dans le Nord aussi loin, il faut un peu plus de temps. 
- Pierre Sonnette

 

A coups de promotions

Grâce à ce week-end de quatre jours, le gîte s'avère complet. Surtout une clientèle de Nouméa. Cette structure peut accueillir jusqu’à 27 personnes, réparties dans ses bungalows. Pour relancer son activité après le confinement, la propriétaire a multiplié les promotions.
 

Ça nous a permis de redécouvrir un peu notre manière de travailler. On a fait des prix pour les seniors. On a mis en place des cartes. On s'est mis en partenariat avec des prestataires touristique pour des vols ULM. On fait découvrir la commune...
- Cyrielle Bertholom, propriétaire du gîte du Koniambo

 
Maison Brésil à Voh
©Camille Mosnier / NC la 1ere
 

En réseau

À cinq minutes de voiture, ces touristes découvrent une maison de plus de cent ans. Sylvianne Brésil, la propriétaire, fait partie du réseau Taven ani nyima. Cette association créée il y a trois ans regroupe onze prestataires du village.
 

L'idée, c'était de pouvoir garder les gens assez longtemps ici. Qu'ils puissent aussi dormir à Voh, parce qu'il y avait des hôtels  qui s'étaient créés, des petits snacks. On voulait faire vivre tous ces gens.
- Sylvianne Brésil, association Taven ani nyima 

 
Touristes à Voh, mai 2020, Sylvianne Brésil
©Camille Mosnier / NC la 1ere
 

On n'était pas du tout au courant qu'il y avait tout ce patrimoine. On pensait qu'il n'y avait (un peu comme tout le monde au début, je pense), que le cœur de Voh à voir en ULM. Et au final, il y a une vraie richesse du patrimoine local. Clairement, ça vaut le coup de s'arrêter. 
- Charlotte Lemelle

 

Le Nord attire

Venir découvrir la Brousse, beaucoup se sont donnés le mot. Pour ce long week-end, la fréquentation touristique est au rendez-vous, en province Nord.

Un reportage de Camille Mosnier et David Sigal : 
©nouvellecaledonie