publicité

L’heure des grands travaux sur l’échangeur de Koutio

Des travaux, des nuisances et à la clé, de nouvelles habitudes à prendre: l’échangeur routier qui dessert la piscine de Dumbéa par-dessus la voie express est passé en mode chantier. Et ça va durer toute l'année, pour un montant total de 400 millions. 

  • Angélique Souche et Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Il suffit de traverser la voie express par les ponts routiers de Koutio, à hauteur de la piscine, pour s’en rendre compte : cet échangeur-là de Dumbéa avait besoin d’être modernisé. Les automobilistes ont du mal à s'y retrouver, à savoir où tourner et à se croiser. Or:
• c’est un des points d'accès au médipôle et à une partie de plus en plus habitée de Dumbéa-sur-mer;
• il surplombe une route dont le trafic est estimé à cet endroit à 50 000 véhicules par jour, deux sens confondus, selon les données de trafic dont dispose la province Sud;
• dans une ville - la deuxième de Calédonie en nombre d’habitants - qui a beaucoup grandi ces dernières années;
• et dans un secteur où le Néobus s’apprête à rouler.  
 

Deux rond-points

L’an prochain, l'échangeur de Koutio n’aura plus le même aspect. «On est sur la réalisation de deux carrefours giratoires de part et d'autre de la voie express, sur la partie supérieure», décrit Guillaume Derquennes, le chef de la subdivision Sud à la direction provinciale de l’Equipement.
 

Une bretelle transformée

Par ailleurs, la bretelle qui permet de rejoindre Koutio depuis les voies Païta-Nouméa de la voie express va disparaître sous sa forme actuelle. «On modifie la bretelle sortie de la VE2 depuis le Nord, qui est complètement revue et mise aux normes», poursuit le cadre de la province Sud. Des trottoirs pour les piétons et des pistes cyclables vont être ajoutés. Ce secteur mal éclairé va aussi recevoir plusieurs dizaines de lampadaires.

Ecoutez Guillaume Derquennes, joint par Angélique Souche.

 

Y compris de nuit

Commencé en mars, le chantier doit se poursuivre toute l’année, ce qui entraîne des perturbations pour les usagers de la VDO. La circulation n’est toutefois pas coupée. Les accès au centre aquatique, au boulevard Sud de Dumbéa-sur-mer et au parc des Sports sont conservés. Par contre, il est conseillé de prendre l’échangeur des Erudits pour se rendre au médipôle. Et des séquences de travaux sont menées de nuit, du lundi à jeudi, de 20 heures à cinq heures. Les véhicules pourront être déviés par les échangeurs de Kenu-In au Sud et des Erudits au Nord.  
 

L'ère de l'après-péage

Le chantier s’inscrit dans la transformation progressive de cette portion de route depuis la fin du péage, il y a un peu plus de cinq ans. A noter que l’accès au parc des sports et au refuge de la Spanc doit aussi être aménagé dans l’année, par la Secal. De même que le boulevard Wamytan qui passe devant le médipôle doit être requalifié.
Un chantier d’environ 400 millions

L’aménagement de l’échangeur de Koutio, c’est un moment global d’environ 400 millions CFP, dont 370 millions en travaux. Travaux essentiellement confiés à la Colas. Ce financement est couvert par le contrat de développement signé entre l’Etat et la province Sud pour les années 2017 à 2021. L'Etat participe à hauteur de 255 millions.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play