Le RDO en Congrès

politique dumbéa
congrès RDO
©NC1ere/Brigitte Whaap
Le 22ème congrès  du Rassemblement Démocratique Océanien  a eu  lieu ce samedi à Dumbéa.
Au menu des discussions : l’intégration de la communauté Wallisienne et Futunienne, son organisation coutumière, et l’avenir institutionnel de la Nouvelle Calédonie.
« L’indépendance est inéluctable, il faut s’y préparer » une citation d’un des pères fondateurs du Rassemblement Démocratique Océanien rappelée par Aloisio Sako lors de ce 22ème congrès du RDO.
 
Plusieurs thèmes ont été discutés, dont  l’avenir institutionnel après 2018, et, dans un futur pays indépendant, la place de la communauté wallisienne.

Aloisio Sako interrogé par Brigitte Whaap et Patrick Nicar

©nouvellecaledonie

Faut-il encore reproduire l’organisation coutumière de Wallis et Futuna en Calédonie ? C’est l’un des thèmes discutés dans les 3 ateliers de réflexions.

La réponse d’Aloisio Sako interrogé par Brigitte Whaap et Patrick Nicar

  
©nouvellecaledonie

Le RDO propose également que cette nouvelle organisation coutumière soit dans le futur présentée au sénat coutumier pour être intégrée au pays.
Aloisio Sako, réélu président du parti, appelle les militants à participer aux scrutins nationaux de l’an prochain.  En revanche, pas de consignes de vote, chacun est libre de choisir ses candidats.