L'actu en bref de ce mardi 7 janvier en Nouvelle-Calédonie

sport
L'actu en bref de ce vendredi 20 décembre
©NC 1ère

Lancement de l’opération Vacances pour tous 

L’opération Vacances pour tous a débuté hier avec le bus 1, 2, 3. Chaque jeudi, des navettes gratuites permettent aux jeunes de se familiariser avec différentes activités à la plage du Rocher à la la voile de Nouméa, la plage de Carcassonne au Mont-Dore, mais aussi au Parc Fayard de Dumbéa et à la Baie de Toro à Païta. Au programme, une trentaine d’activités : beach volley, football, boxe, pétanque, ou encore jeux de société, tressage, graph et zumba. Les inscriptions se font dans les maisons de quartiers et les mairies, ainsi qu’à la Maison de l’Etudiant à Nouville et la Maison de la jeunesse de Dumbéa, qui fournissent sur place des programmes détaillés.
 

S’habiller pour avoir moins chaud

Voilà une innovation particulièrement utile en période de forte chaleur. A Roubaix, en métropole, la marque de vêtements par correspondance Damart a planché pendant 5 ans avec l’Ecole des Hautes Etudes d’Ingénieur de Lille pour mettre au point un textile innovant. Ce tissu à base cristaux de sucre a donné naissance à la gamme de vêtements  « Océalis », qui a pour vertu d’être auto-rafraîchissante. La marque a choisi pour ambassadrice l’athlète ultramarine Christine Aaaron. 
 

Et on n’oublie pas de boire… de l’eau !

Ne pas oublier de s’hydrater en période d’été : voilà le message relayé tous les jours dans les maisons de retraite du territoire. Il est conseillé aux pensionnaires de se couvrir la tête et de boire un verre d’eau toutes les deux heures. Les personnes âgées perdent en effet la sensation de soif et le réflexe de boire. Au Petit Trianon, à Nouméa, le personnel veille à ce que les pensionnaires consomment suffisamment d’eau. Des bouteilles sont à disposition dans chaque chambre, ainsi qu’au moment des repas, et un thé est proposé à 15 heures.
 

Hugues Jurion réalise le rêve d’Icare

Nous en parlions il y a quelque temps sur notre site (cliquez ICI pour retrouver l'article du 29/12). Il y a six ans, Hugues Jurion s’est lancé un sacré défi : faire le tour du monde à bord d’un avion construit de ses propres mains. C’est aujourd’hui presque chose faite et son biplace métallique rouge est devenu réalité il y a 6 mois. 800 kilos, pour une envergure de 7 mètres de long et 8 mètres de large. Du tableau de bord à l’ensemble du fuselage, Jurion s’est occupé de tout. Après 40 heures de vols, il lui reste à obtenir les autorisations nécessaires auprès de l’aviation civile, et parfaire aux derniers tests et essais obligatoires avant le grand départ.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live