nouvelle calédonie
info locale

Le Sheraton de Gouaro Deva : des charpentiers équilibristes

province sud
Gouaro Deva
©NC 1ère
En deux ans, depuis la pose de la première pierre, la construction du pôle tourisitique "Sheraton Nouvelle-Calédonie Bourail Resort & spa" se concrétise et nécessite beaucoup de précision et de délicatesse...

Le projet d'aménagement de près de 20 milliards de francs cfp proposera des hébergements touristiques avec une hôtellerie haut de gamme (370 chambres de 3 à 5 étoiles) ainsi que des bungalows.

Sans oublier la création d'un camping pour  tenter de favoriser une fréquentation locale accessible à tous… au milieu de cet environnement luxueux symbolisé par un très ambitieux golf de 18 trous…

Mais depuis l'acquisition par la province sud de ces terres bouraillaises en 1992 ( 7700 hectares), le projet Gouaro Deva n'a jamais cessé de susciter la polémique.

Des conflits d'intérêts aux revendications coutumières en passant par les soldats de l'environnement sans oublier les nombreux calédoniens qui ne croient plus au développement touristique de l'Île, tout le monde ou presque a critiqué ce vaste projet touristique.

Mais rien ne semble pouvoir retarder cette ambitieuse construction, depuis la pose de la première pierre le 19 mars 2011, les travaux avancent à grand pas et le futur Sheraton prend forme, même si sa réalisation nécessite beaucoup de savoir-faire.

Imaginez par exemple, deux terrains de football recouverts par 3 000 mètres cubes de bois.
C'est la surface que doivent recouvrir les charpentiers de l'Hotel Sheraton de Gouaro Deva...

Les opérations de levage et d'assemblage des  charpentes sont parfois très  délicates.


Le reportage  à  Bourail d' Alexandre Rozga-Lebrun et  de Christian Sfalli de NC 1ère.

 

Publicité