publicité

Conseil d'aire coutumière : un dégel de leur budget de fonctionnement

Les huit représentants des aires coutumières demandent le dégel des 36,1% restant de la dotation 2019 prévue dans le budget primitif de la Nouvelle-Calédonie. Votée par le Congrès, une partie de la somme allouée à leur organisation est actuellement immobilisée par le gouvernement.

© NCla1ere
© NCla1ere
  • Alix Madec (N.G)
  • Publié le
Ils réclament les 36,1% de leur budget alloué pour 2019. Les responsables des huit aires coutumières lancent un appel au gouvernement. Plusieurs conseils d'aires se retrouvent avec une trésorerie insuffisante. Une situation qui met en attente divers projets. Or ce type de dotation est réalisé en plusieurs tranches.
Roger Thevedin, président du conseil coutumier Xârâcùù.

Roger Thevedin


A défaut d'un dégel de ces fonds financiers, d’autres actions et rencontres devraient être annulées ces mois. Pour le conseil coutumier Xârâcùù, ce sont entre autres une résidence au mois d’octobre au Camp Est et sur Kouaoua.
Un appel du pied entendu par le gouvernement. Cependant Didier Poidyaliwane, en charge du secteur des affaires coutumières au sein du gouvernement n’a pas souhaité réagir.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play