publicité

Sea Shepherd tague les baies de Nouméa pour une bonne cause

C’est une manière assez originale d’alerter la population sur les déchets qui se retrouvent à la mer : des tags sur les trottoirs de la Baie des citrons et de l’Anse-Vata. Une action de sensibilisation menée ce dimanche par l’association Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie.

Des tags pour sensibiliser les Nouméens. © Thierry Rigoureau
© Thierry Rigoureau Des tags pour sensibiliser les Nouméens.
  • Thierry Rigoureau, Cedric Michaut avec Malia Noukouan
  • Publié le , mis à jour le
 Vous les avez peut-être aperçus sur les baies de Nouméa, ce dimanche, avec leurs t-shirts noirs. Et pour cause, la scène est plutôt inhabituelle… Des graffeurs sur les baies. Il s’agissait en fait des bénévoles de l’association Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie. Avec l’autorisation de la Ville de Nouméa, ils ont inscrit, le long des baies, plusieurs messages clairs, à la peinture éphémère à base de craie. Des inscriptions sur les trottoirs, à proximité des poubelles et des bouches d’égout, telles que : « Ne rien jeter, ne rien vider, notre lagon commence ici » ou encore :

« Nos déchets détruisent nos océans ! »

Action de sensibilisation et d'information. © Thierry Rigoureau
© Thierry Rigoureau Action de sensibilisation et d'information.
 

Éveiller les consciences


Cette action visait à sensibiliser la population sur la protection de l'environnement, et notamment les dangers des déchets dans l'océan, comme les mégots de cigarettes.  Une action assez originale dont le but est d’éveiller les consciences.
« On est tous bénévoles. Ce qu’on aimerait c’est que les gens s’arrêtent et se disent : En effet il y a des gens qui bougent et qui font quelque chose pour la Calédonie, pour que nos plages restent propres », décrit Gilles Van Kail, bénévole de l'association Sea Sheperd.
 

Des messages positifs et bienveillants


Après le ramassage des déchets, les bénévoles ont informé le public sur l’impact de nos déchets sur les Océans, dans un discours toujours positif et bienveillant, explique Julien Chable, le président de Sea Sheperd Nouvelle-Calédonie : « On est là pour essayer d’expliquer pourquoi il ne faut pas jeter ses déchets. Après tout ce qui est répression, c’est l’autorité qui s’en chargera. »
 

16 000 mégots ramassés en trois heures


Depuis quatre ans, l’association Sea Sheperd a déjà participé à plus d’une dizaine de nettoyage dans l’agglomération de Nouméa, comme la semaine dernière, sur ces mêmes plages de la Baie des citrons et de l’Anse-vata. A l’occasion de la Journée mondiale des Océans, une vingtaine de bénévoles s’était mobilisée pour ramasser les mégots jetés par les fumeurs. En une demi-journée, ce sont près de seize mille mégots qui ont été ramassés dans le sable, dans l’herbe, près des bouches d’égout… partout.

 
Seize mille mégots ramassés par Sea Shepherd sur les baies de Nouméa en trois heures. © NC La1ère
© NC La1ère Seize mille mégots ramassés par Sea Shepherd sur les baies de Nouméa en trois heures.
 

Vers des mesures radicales sur nos plages ?


En métropole, une cinquantaine de plages du littoral et une vingtaine en Corse ont déjà banni définitivement les cigarettes. Faut-il aussi interdire les plages de Nouméa aux fumeurs pour protéger notre environnement ? La question a été posée. Sur la dizaine de Nouméens rencontrés, tous sont du même avis : « Je suis pour qu’on interdise de fumer sur les plages. Je trouve ça intolérable et désagréable », témoigne une habitante de Nouméa. Avis partagé par un marcheur du dimanche : « C’est logique, on vient sur la plage pour s’oxygéner, pas pour fumer. »


« Fumer tue les Océans »


A ce jour, en Nouvelle-Calédonie, aucun jardin public, plage et parc naturel ne sont interdits aux fumeurs. La seule exception dans les espaces publics sont les aires de jeux pour les enfants où il est strictement interdit de fumer.

Plus d'informations dans ce reportage :
[IMAGES] Reportage Thierry Rigoureau et Cedric Michaut
SEA SHEPHERD CAMPAGNE PROPRETE  -  NCLa 1ère


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play