publicité

Un public pressé de faire connaissance avec la nouvelle clinique

Avant ses débuts le 25 septembre, la clinique Île Nou-Magnin a misé sur une journée de portes ouvertes. Dès 8 heures samedi, les groupes de visiteurs se sont succédés à travers les locaux flambants neufs. Selon la direction, 600 personnes se sont inscrites pour découvrir ce nouveau lieu de soins.  

Les visiteurs ont été guidés à travers la nouvelle polyclinique par groupes d'une vingtaine de personnes. © NC la 1ère
© NC la 1ère Les visiteurs ont été guidés à travers la nouvelle polyclinique par groupes d'une vingtaine de personnes.
  • Clarisse Watue, Olivier Jonemann et Claude Lindor, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
La future polyclinique a pris vie. Ce ne sont pas encore des patients qui arpentent le bâtiment sorti de terre à Nouville, mais environ 600 Calédoniens tout simplement curieux de découvrir ce nouvel établissement de soins. Voire, pour certains, de faire des repérages.
 
Les visites ont duré une heure par groupe. © NC la 1ère
© NC la 1ère Les visites ont duré une heure par groupe.
 

Avis positifs

Les volontaires se sont empressés de s’inscrire en ligne pour profiter de la journée portes ouvertes par petits groupes et avec un guide. Hall d’accueil, urgences, maternité, balnéothérapie du futur centre de soins de suite… A l’issue du tour des lieux dans ce qui représente un investissement de treize milliards, les avis s’avéraient positifs. «J’aimerais bien redevenir jeune, a glissé une vieille dame en riant, pour venir accoucher là!»
Le reportage radio de Clarisse Watue. 
«Spacieux», «confort», «très fonctionnel»…

Visionnez également le reportage d'Olivier Jonemann et Claude Lindor.
PORTES OUVERTES CLINIQUE ILE NOU

Sur le même thème

  • santé

    La clinique Ile Nou Magnin change de nom

    La clinique Kuindo –Magnin -c’est désormais son nom officiel- doit accueillir ce mardi son tout premier patient. Mais avant cela, une cérémonie coutumière s’est tenue ce lundi sur le site de la clinique à Nouville.

  • santé

    Suspicion d'intoxication après la cantine au groupe scolaire Dillenseger

    Après les écoles Ohlen, Griscelli, Bardou ou encore Arsapin, c'est le groupe scolaire Alphonse-Dillenseger d'Auteuil, à Dumbéa, qui a été touché ce vendredi par un épisode collectif de troubles survenus après le déjeuner à la cantine. Une vingtaine d’enfants en ont été victimes.

  • santé

    Pour un air de meilleure qualité

    «Mieux respirer, c’est ça l’idée.» Une petite phrase qui sert de fil conducteur aux actions organisées cette semaine par Scal'air. L'organisme calédonien chargé de surveiller la qualité de notre air relaie la journée nationale qui lui est dédiée.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play