nouvelle calédonie
info locale

Référendum : Calédonie Ensemble condamne le « double langage » de Sonia Backès sur l’inscription d’office des natifs

Calédonie Ensemble Backès

Une semaine après le 19ème comité des signataires, le parti de Philippe Gomès monte au créneau contre le satisfecit affiché de l’Avenir en confiance sur la question de la liste électorale spéciale pour le référendum (Lesc). Un comité pendant lequel « l’Etat a refusé, à la demande des indépendantistes, de reconduire la procédure d’inscription d’office (..) pour les personnes de droit commun nées en Nouvelle-Calédonie », rappelle Calédonie Ensemble dans un communiqué envoyé ce jeudi. 
Le parti de Philippe Gomès parle au contraire d’un « échec flagrant » et estime « inacceptable qu’il y ait une différence de traitement s’agissant de l’inscription sur la Lesc entre les personnes relevant du statut coutumier et les personnes de droit commun »
Calédonie Ensemble qui affirme d’ailleurs avoir « demandé une modification de la loi organique visant à inscrire d’office les natifs ayant une durée de résidence de trois ans », estimant qu’une « démarche d’inscription volontaire, même après avoir été fortement incité, ne remplacera jamais une procédure d’inscription d’office »
A l’issue de ce 19ème Comité des signataires, le député Philippe Gomès avait déjà regretté ce qu’il estime « être une discrimination majeure entre Calédoniens ». Générations NC, de son côté, avait parlé d’un « coup de poignard au vivre ensemble ».  

A lire ici, le communiqué de Calédonie Ensemble 

CP CE Double Langage SB Copie by Françoise Tromeur on Scribd

Publicité