Un référentiel d'agrément pour structurer la production locale de masques en tissu

coronavirus
masque tissu
©C.M
Un référentiel calédonien vient d'être publié. Il définit les caractéristiques du "masque barrière" pour en assurer sa conception en local. Ce document doit permettre aux fabricants qui le souhaitent de produire des masques conformes aux exigences sanitaires et techniques. 
En avril dernier, le gouvernement a lancé un appel d'offres pour une commande de 10 000 masques. Objectif : soutenir la nouvelle filière de production locale.

"Le gouvernement, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) et la Fédération des industries de Nouvelle-Calédonie (FINC) accompagne depuis le début de la crise sanitaire, la structuration d’une production locale de masques en tissu" indique le communiqué du gouvernement.
 

Un référentiel rigoureux

Grâce à un laboratoire de contrôle qualité, un référentiel très détaillé a pu être rédigé pour la fabrication de ces masques dit "barrières". Le référentiel s'appuie sur une spécification AFNOR, complétée par les recommandations de la direction des Affaires sanitaires et sociales (DASS). Le référentiel permet ainsi de garantir la conformité des produits que les Calédoniens pourront acquérir en toute confiance.

"Le référentiel public peut être utilisé par tout opérateur désireux de réaliser des masques de protection conformes" précise le communiqué du gouvernement. Tous les documents sont disponibles en téléchargement via le site du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. 
 

Qualités et caractéristiques

schéma masque tissu local
©Gouvernement NC

"Les opérateurs agréés et qui auront fait reconnaître la conformité de leurs produits par le contrôleur désigné par le gouvernement seront autorisés à apposer sur le masque une marque distinctive (étiquette) qui confirmera au consommateur la conformité du produit" précise le communiqué du gouvernement. Les entreprises qui le souhaitent, pourront également apposer leur logo sur la face avant, en bas à gauche du masque. 
 

Des masques en tissu "anti-postillons" UNS

Des masques UNS, soit des masques à usage non sanitaire, sont donc destinés à être produits localement. Ils sont classés en deux catégories : 
 
  • Catégorie 1 : des masques en coton renforcé, destinés à l'usage des professionnels en contact avec le public.
 
  • Catégorie 2 : des masques destinés au travail en groupes, aux réunions et à la population

Le référentiel de l'agrément à lire ici.