nouvelle calédonie
info locale

Le RSMA recrute de jeunes stagiaires

armée
RSMA : 30ans au service de la jeunesse Calédonienne
RSMA ©C.Wakahugnème
Le RSMA ouvre sa campagne 2017 de sélection de volontaires stagiaires. Depuis ce mardi, le régiment du service militaire adapté de Koumac accueille les jeunes recrues, qui viennent de l’ensemble de la province Nord.
Une sélection de jeunes volontaires stagiaires au sein du RSMA commence toujours par une batterie de tests d’aptitude. Tous les candidats doivent plancher sur un questionnaire de français et de mathématique. « C’est une seconde chance pour moi dans la vie », nous confie timidement Dylan Bokoé-Gowé, 19 ans à peine, originaire de Poya, « j’ai fait une formation dans l’agriculture mais ça n’a pas vraiment marché. Aujourd’hui, je souhaite m’en sortir dans la vie et surtout passer mes permis VL et PL », poursuit le candidat. Mardi 18 janvier, seuls 6 candidats sur une douzaine normalement enregistrée ont fait le déplacement au RSMA de Koumac.


La mine intéresse toujours

Dans le réfectoire, les candidats sont attentifs. Tous ont le même parcours, avec un décrochage rapide du système scolaire.  Angéla Siarai, originaire de Kouaoua, est la seule candidate. « C’est très difficile de trouver du travail quand on n’a pas de diplôme », souligne la jeune femme, « d’ailleurs, chez moi à Kouaoua, il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui embauchent ». La formation mine est une aubaine pour la candidate. « Chez moi, on a la mine alors je n’ai pas hésité à postuler au RSMA », indique t-elle, « j’ai déjà mon permis mais aujourd’hui, je veux apprendre à conduire un engin sur mine ». La formation propose de passer par différentes cases. Les volontaires stagiaires auront également à réaliser des stages en entreprises. Si le secteur n'offre pas actuellement énormément de débouchés, le RSMA aide les jeunes recrues à s'essayer à d'autres formations. 

Plus de 450 recrutements de volontaires par an

Passée l’étape des questionnaires, les postulants sont reçus tour à tour par le médecin du régiment pour une visite médicale et participeront à un entretien individuel avec le responsable du recrutement et le chef de filière. « Le RSMA aujourd’hui, c’est plus d’une dizaine de formations », souligne le Major Fabrice Chêne, patron du recrutement au RSMA, « que ce soit les métiers de la terre, les agents de sécurités, la mine, le bâtiment, le secteur industriel, l’hôtellerie et la restauration. Nous avons également une filière pour les diplômés ».

En 2016, 456 stagiaires volontaires ont bénéficié de la dizaine de formations proposée par le Régiment du Service Militaire Adapté. Ce chiffre répond à la volonté de montée en puissance du dispositif militaire Outre-mer. « Depuis quelques années, on recrute de plus en plus. C’est plus valable ici en Nouvelle-Calédonie que dans les SMA de l’ensemble des Outre-mer », indique le Major Fabrice Chêne, « Nous offrons aux candidats une formation de qualité et derrière, on s’engage également avec le jeune à trouver un emploi ». Les candidats débuteront officiellement leur formation à compter du 1er mars. Les recrutements vont se poursuivre une fois par mois jusqu’à la fin de l’année dans le Nord et à Nouméa où des sélections se font également. 
Publicité