publicité

Une seconde vie en Calédonie pour l'un des canons de La Moqueuse

Bonne nouvelle pour les amateurs d’histoire locale. Alors que le navire de patrouille « La Moqueuse »  se dirige vers une mise hors-service, l’un de ses canons, va rester en Nouvelle-Calédonie. Il vient d’être cédé par la marine.

© José Solia NC1ère
© José Solia NC1ère
  • Valentin Deleforterie (IP)
  • Publié le
Avec la cession de ce canon anti-aérien de 40mm, fabriqué dans les années 30 et utilisé lors de la seconde guerre mondiale, ce sont plus de 80 ans d’histoire qui vont demeurer dans notre patrimoine. L’initiative est à mettre au compte de l’association « Americal Museum ». Son président, Paul Paturel, est un ancien de la marine nationale. Il ne cache pas sa joie devant cette grande première...

Au-delà du caractère inédit de la cession, il faut aussi noter que c’est le fruit d’un long travail. Les démarches administratives ont pris deux ans et demi, et il a fallu faire des travaux sur le canon pour le désarmer. Il va désormais pouvoir être amené à Bourail, sur un terrain acheté spécialement pour l’occasion. La pièce d’artillerie sera exposée aux côtés d’engins de débarquement, mais également de collections d’uniformes et d’armement.
Le capitaine de la base navale Laurent Bechler, a donné son accord et ne regrette absolument pas  sa décision...

Le canon de 40mm va pouvoir souffler pour de bon: c’est une véritable seconde vie qui s’offre à lui. 


Le reportage complet de Valentin Deleforterie

canon reportage



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play