Un personnel de l’aéroport positif au Covid, enquête pour retracer son parcours

coronavirus
Aéroport Tontouta recadré
L'aéroport de Tontouta juste avant la suspension des vols. ©NC la 1ere

Une enquête menée par la Direction des affaires sanitaires et sociales est en cours pour retracer le parcours de cet agent de l’aéroport, qui n’était pas en quatorzaine. Une piste principale est envisagée.  

C’est un vol bien précis qui est au centre de toutes les attentions : celui du 17 mars dernier en provenance de la Métropole et qui avait embarqué les 72 membres de la fameuse réserve médicale à destination de Wallis et Futuna. Parmi eux, trois avaient été testés positifs au covid peu après leur arrivée à Hihifo, et ce malgré les tests qui avaient pu être faits au départ de Paris.

Petit-déjeuner à Tontouta 

C’est donc ce groupe qui pourrait être à l’origine de la contamination du calédonien personnel au sol à l’aéroport. En tout cas, selon nos informations, c’est l’hypothèse principale retenue par la DASS. Et la défaillance viendrait d’un petit-déjeuner organisé pour cette réserve. Un moment où finalement réservistes et personnel auraient pu être en contact prolongé et rapproché.

Cas contacts 

La DASS est actuellement à la recherche des personnes contacts. Plusieurs d’entres elles ont déjà été appelées et ont du se faire dépister. Et justement, les enquêteurs insistent très fortement sur ce point en demandant par exemple si elles ont bu un café ou mangé un croissant. Des questions extrêmement précises sur ce fameux petit-déjeuner car finalement, le diable se cache toujours dans les détails.