Pas de vols directs Air France entre Paris et Saint-Martin avant 2018, sauf pour Noël

transports
Air France Juliana
©Takashi Ota
Air France n'assurera pas de vols directs entre Paris et Saint-Martin, ravagée par l'ouragan Irma début septembre, avant le premier trimestre 2018, à l'exception de deux vols directs exceptionnels depuis Paris-CDG pour les vacances de Noël, a annoncé mercredi la compagnie.
À partir du 13 janvier "et jusqu'au 23 mars 2018", l'aéroport de Saint-Martin Juliana (SXM, dans la partie néerlandaise de l'île) sera desservi "tous les samedis en vol direct entre Paris-CDG et SXM en Airbus 340 de 275 sièges", indique la compagnie aérienne dans un communiqué.

Deux vols pour Noël

"Cette offre complétera les deux vols directs exceptionnels déjà lancés depuis Paris-CDG pour les vacances de Noël (les 23/24 décembre 2017 et 6/7 janvier 2018)", ajoute Air France, qui précise desservir quotidiennement Saint-Martin depuis Paris-Orly, "via l'aéroport de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, en partenariat avec Air Antilles, qui opère les vols entre Pointe-à-Pitre et Grand Case Espérance, l'aéroport de Saint-Martin côté français".

La compagnie française ajoute que "tous les samedis du mois de décembre 2017, un Airbus A320 d'Air France reliera Pointe-à-Pitre à Saint-Martin Juliana, permettant des correspondances avec les vols long-courriers entre Pointe-à-Pitre et Paris Orly".

St Barth desservie quotidiennement

Concernant la desserte vers Saint-Barthélemy, Air France rappelle que l'île "est desservie quotidiennement au départ de Paris-Orly via Pointe-à-Pitre en partenariat avec la compagnie Air Antilles", qu'elle le sera tous les samedi "à compter du 13 janvier via Saint-Martin Juliana en partenariat avec la compagnie Winair".
Air Antilles Express
ATR 42-500 Air Antilles Express
Enfin, à compter du premier trimestre également, "Pointe-à-Pitre sera reliée à Paris-CDG tous les jours sauf le samedi en Airbus 340, renforçant ainsi son offre existante des 2 vols quotidiens de/vers Paris-Orly".

Une saison touristique catastrophique

Principalement basée sur le tourisme, l'économie de l'île a particulièrement souffert de la catastrophe. Les professionnels du tourisme tablent sur une reprise de l'activité plutôt sur la saison 2017-2018.

La compagnie aérienne française Air Caraïbes a annoncé le 28 octobre la reprise de ses vols à destination de l'aéroport international de Saint-Martin Juliana, jour de la réouverture de l'aéroport après plus de six semaines d'inactivité. Cet aéroport, le principal pour ce territoire, avait été presque entièrement détruit par le passage de l'ouragan sur l'île.

L'aéroport de la partie française, Grand Case, moins endommagé que l'escale internationale, a été utilisé pour l'organisation des secours (avions militaires et moyen courrier) mais ne peut pas accueillir de vols gros porteurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live