EVASAN à Reao

santé
Avion Gardian
Avion Gardian ©FAPF
Une EVASAN (évacuation sanitaire) nécessitant d’importants moyens des FAPF (Forces armées en Polynésie française) a été réalisée ce jour sur l’atoll de Reao.

Une EVASAN (évacuation sanitaire) nécessitant d’importants moyens des FAPF (Forces armées en Polynésie française) a été réalisée ce jour sur l’atoll de Reao.

Cette mission, déclenchée à la demande du SMUR (service médical d’urgence et de réanimation) vers 09h00, consistait à évacuer un adulte grand brûlé sur l’atoll de Reao, dans l’archipel des Tuamotu.

L’état de la piste de Reao ne permettant pas l’atterrissage d’un avion de type Gardian de la Marine nationale, le centre opérationnel des FAPF a décidé de dérouter un appareil Casa de l’Armée de l’air, déjà en vol en vue de réaliser des missions logistiques au profit des détachements militaires de Hao et de Mururoa.

L’appareil s’est donc posé à Hao à 10h45 afin d’embarquer à son bord le médecin et l’infirmier du détachement militaireIl a ensuite redécollé pour Reao, situé à environ 500 kms.

Le blessé était alors pris en charge par l’équipe médicale militaire et arrivait à Hao vers 14h00. Sur place attendait un appareil Gardiandépéché sur l’atoll entretemps, avec à son bord une équipe du SMUR, qui prit alors en compte le brûlé en vue de le transporter au plus vite vers les structures hospitalières de Tahiti.

Le transfert entre les deux appareils a ainsi permis un gain de temps appréciable dans le cadre de l’évacuation tout en donnant la possibilité à l’équipage du Casa de poursuivre sa mission logistique vers Mururoa. 
 

CASA
CASA ©FAPF


 

 

 
Il s’agissait de la quatrième EVASAN réalisée par les FAPF depuis le 1er janvier 2013, permettant ainsi de porter directement secours à 4 Polynésiens dans la détresse.