PROTECTION ACCRUE DU TIARE APETAHI

environnement
Le Tiare Apetahi (Apetahia raiateensis)
©DR
Un million de francs Pacifique d’amende et une peine de prison, c’est ce que risque désormais toute personne cueillant un tiare apetahi.
Le ministre de l’environnement, Jacky Bryant, a tenu une conférence de presse pour expliquer sa politique de préservation des plateaux Temehani à Raiatea où pousse cette fleur endémique désormais rarissime. 
Il ne resterait en effet que 260 pieds de tiare apetahi à l'état sauvage contre 3 000 en 1995. 
Des caméras de surveillance seront installées sur le mont Temehani assure le ministre.
 
 
 
Le Tiare Apetahi (Apetahia raiateensis) est une espèce d'arbuste de la famille des Campanulaceae.
Elle est endémique de l'île de Raiatea en Polynésie française. Cette plante ne pousse que sur le plateau du mont Temehani. Toutes les tentatives de transplantation dans d'autres parties de l'île ou dans l'archipel des îles Sous-le-Vent ont échoué.
Ses fleurs sont lobéliacées avec une demi-corolle à cinq pétales : la fleur est en effet caractérisé par ces cinq pétales présentes sur un seul côté de la fleur, rappelant la forme d'une main. Le Tiare Apetahi est souvent utilisé comme emblème de l'île de Raiatea.

http://www.mem.gov.pf