Menace de grève dans le primaire ce jeudi en Polynésie.

éducation
STIP
©polynesie1ere
A l'appel du STIP (Syndicat Territorial des Instituteurs Professeurs) et de l'AEI (Agents de l’Éducation Publique), une partie des professeurs des écoles menace de se mettre en grève jeudi.
Parmi les 15 points de revendication, les instituteurs réclament une amélioration de leurs conditions de travail. Ils dénoncent des pressions administratives et "un système exigeant d'eux davantage de rendement à moyens matériels et humains équivalents".
Les instituteurs s'opposent également à la suppression de 40 postes dans le primaire pour la rentrée prochaine.
Le secteur primaire compte 1977 instituteurs sur 31 960 enseignants répartis dans les établissements scolaires de Polynésie. Les négociations n'ont pas débutées et ce mouvement pourrait affecter plus particulièrement les écoles primaires et les CJA.