Affaire Jeannot Tuhiri, a-t-il prémédité son geste ?

faits divers
Affaire Jeannot Tuhiri
Jeannot Tuhiri a retrouvé le box des accusés ce matin pour la 2ème et dernière journée de son procès pour l’assassinat de sa fille et la tentative d’assassinat sur l’amant de celle-ci.

Jeannot Tuhiri a-t-il prémédité son geste ? En 2011, il a tué sa fille Giana d’une balle dans la tête. Ido Tehei, l’amant de Giana s’en est sorti mais il est aujourd’hui en fauteuil roulant. C’est lui qui s’est porté partie civile dans cette affaire.
Hier, au tribunal, une présentation de l'enquête a été faite sur grand écran. Une enquête très minutieuse, car toute la question est de savoir s'il y a eu préméditation ou pas. On a en effet appris hier que Jeannot Tuhiri entretenait des relations incestueuses avec sa fille en échange d’argent.
 
Selon Benoit MALGRAS, l’avocat de Jeannot TUHIRI, il est certain que son client n’a pas voulu tuer sa fille. Si elle a proposé une relation sexuelle à son père, c’est parce qu'elle était dans le besoin. Maître Benoit MALGRAS est au micro d'Abinera TEMATAHOTOA :

Affaire Jeannot Tuhiri - Itv Benoit Malgras


 Mais, la partie civile ne l'entend pas du tout de la même oreille. Pour Maître Viviane GENOT, il y a préméditation. Maître Viviane GENOT est au micro d'Abinera TEMATAHOTOA :

Affaire Jeannot Tuhiri - Itv Viviane Genot

S'il y a préméditation, Jeannot TUHIRI risque la prison à perpétuité. Aujourd'hui, le procès continue et sera axé sur le contexte familial de l'accusé. Le verdict est attendu en fin d’après-midi.

Extrait du JT du mardi 12 mars 2013 :

Le point avec Abinera Tematahotoa en langue tahitienne :

Affaire Jeannot Tuhiri - Point Abi en langue tahitienne


Les Outre-mer en continu
Accéder au live