Le 'Uru tient salon en Polynésie

vie locale
uru
Uru, l'arbre à pain de Tahiti ©tahitiheritage.pf
Le fruit de l’arbre à pain , le ‘uru est à l’honneur pour la première fois à la maison de la culture à l'occasion d'un festival qui lui est consacré

Le 1er festival du URU a débuté aujourd'hui et s’installe pendant trois jours à la maison de la culture. 3 jours de 9h à 17h pour alterner achats et dégustations gratuites. Une dizaine de stands tenus par des agriculuteurs proposent différentes préparations de uru. Objectif principal : la promotion de l’utilisation des produits de l’arbre à pain, et notamment de son fruit, comme alternative à l’importation de céréales, et source d’exportation à long terme. Un vaste programme du développement du URU a été mis en place par le ministère de l'agriculture, comme à Faaroa, à Raiatea, où 38 variétés ont été plantées par le SDR sur 2 hectares de terrain. 89 variétés de uru sont recensées par les services de l’agriculture en Polynésie.

Kalani Teixeira, le ministre de l'agriculture en a vraiment fait un leitotiv : redonner toute sa place à l'emblématique fruit à pain dans le coeur des polynésiens. Mais il s'agit aussi et surtout d'interesser les agriculteurs locaux. Reportage d'Isabelle Giordan et Hiro Terorotua :

Originaire d'Océanie, l'arbre à pain est aujourd'hui présent dans la plupart des pays tropicaux de la planète. Serge AMIOT, Responsable du Service du développement rural aux îles sous le vent nous explique la différence entre le URU HUERO et le Uru Hamoa. Il est interrogé par Abinera TEMATAHOTOA :

uru

Les Outre-mer en continu
Accéder au live