300 avocats, autant de journalistes mobilisés pour un procès « hors norme »

justice
300 avocats
©Polynesie1ere
300 avocats, autant de journalistes mobilisés… C'est un procès « hors norme » qui devrait s'ouvrir demain en métropole. Celui du fabriquant des fameuses prothèses mammaires PIP. Cinq ex-cadres de l'entreprise sont cités à comparaître pour tromperie aggravée et escroquerie. 
Plus de 5000 plaintes ont été déposées. A Tahiti les plaignantes sont moins d'une centaine, mais ici aussi le procès est affaire de symbole. Isabelle Giordan, Bruno Iedra

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live