polynésie
info locale

Les trois partis encore en course pour le second tour doivent déposer leur liste avant 18h, ce soir, à la DRCL

politique
elections territoriales
Quelles alliances ? Quelles stratégies et quels enseignements tirer de ces résultats ?
 « La bataille n’est pas terminée », ce sont les premiers mots d’Oscar Temaru, hier, devant ses militants à Faaa. Ils étaient peu nombreux à attendre la fin de la réunion organisée d’urgence, par le leader de l’UPLD, à Tavararo. Il est vrai qu’après la déconvenue de ce week-end, l’Union cherche à rassurer… Les trois partis encore en course pour le second tour doivent déposer leur liste avant 18h, ce soir, à la DRCL. Et il aura fallu plus de 4 heures de concertation, avant de définir une stratégie pour le second tour des élections territoriales. Et c’est seul et contre tous que l’UPLD s’engagera le 5 mai prochain. Oscar Temaru appelle à faire barrage à Gaston Flosse, l’élu le plus corrompu de l’hexagone selon lui. Oscar Temaru était au micro Polynésie Première de Gilles Tautu. Il fut également l’invité de la rédaction à 7h15.

Oscar Temaru


 
Fort de ses plus de 7000 voix, Teiva Manutahi avoue avoir reçu plusieurs coups de fil pour un éventuel rapprochement. Le leader de Porinetia Ora n’écarte pas l’idée de travailler avec l’une des listes engagées pour le second tour de scrutin. Il se donne jusqu'à midi pour prendre une décision.
Teiva Manutahi au micro de Gilles Tautu :
 

Teiva Manutahi


La commission de recensement des bureaux de vote a validé, hier en fin d’après-midi, les résultats du 1er scrutin. Teiva Manutahi peut donc envoyer son recours auprès du Conseil d’Etat. Il conteste la légalité des bulletins de vote utilisés par le parti orange.

Silence radio du côté du Tahoeraa qui doit tenir une conférence de presse, ce matin. Hier matin, Gaston Flosse était en debriefing avec son équipe rapprochée à sa permanence. Il s’agissait de décrypter les résultats de ce premier tour pour voir dans quelle commune il fallait mettre le turbo. Et dans la soirée, c’est le conseil politique du parti avec tous ses cadres qui s’est réuni à Erima. Mais pas question de parler d’alliance. Pas nécessaire surtout. Avec plus de 20 000 voix d’avance au premier tour, c’est déjà presque plié pour le Tahoeraa. Il ne changera pas sa liste pour le second tour et Gaston Flosse a déjà composé son gouvernement. Les explications de Stéphanie Delorme :

Gaston Flosse


Au lendemain du premier tour, le Tahoeraa Huiraatira arrive donc en tête des suffrages. Son avance suffira-t-elle à le conforter au second tour ?  Polynésie 1ère vous propose un débat, mercredi soir, avec les trois partis encore en lice. Programme contre programme, bloc contre bloc. Quelles alliances ? Quelles stratégies et quels enseignements tirer de ces résultats ? Les candidats débattront en direct en français, mercredi 24 avril à 19h40. Débat en tahitien, le jeudi 2 mai.
Publicité