Le coup de gueule des riverains d'Orofara

société
orofara
©Polynesie1ere
Le coup de gueule des riverains d'Orofara. ils sont quelques 10ènes aujourd'hui à ne plus supporter de vivre à proximité d'une décharge sauvage. 
Un dépotoir provisoire, ouvert il y a deux ans par la mairie de Mahina, et qui déborde aujourd'hui de la montagne. Isabelle Giordan et Pierre Emmanuel Garot se sont rendus sur place.