LE MINISTRE DE LA MER A T'IL DÉRIVÉ ?

justice
Temauri Foster
Temauri Foster sera jugé le mois prochain pour favoritisme dans le cadre de la passation du marché de l’informatisation de l’OPT avec la Sofrecom, filiale de France télécom. 
Un marché public de plus de 600 millions de francs passé en 2004 lorsque le ministre de la mer sortant était président du conseil d’administration de l’Office. 
Le procès devrait avoir lieu les 20 et 21 juin devant le tribunal correctionnel de Papeete. 
Interrogé vendredi matin alors qu’il assistait à son avant-dernier conseil des ministres, Temauri Foster s’est déclaré "très serein". S'il était reconnu coupable il encourrait deux ans de prison, 3,6 millions de francs d’amende et une peine d’inéligibilité.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live