publicité

Edouard Fritch, élu président de l’Assemblée de la Polynésie française

Fort d'une majorité de 38 sièges sur 57 le Tahoeraa Huiraatiraa a sans surprise obtenu la présidence de l'Assemblée de Polynésie française. Cette dernière élira demain le président du pays.

Edouard Fritch élu président de l'assemblée de Polynésie
Edouard Fritch élu président de l'assemblée de Polynésie
  • Par Christophe Marquand
  • Publié le , mis à jour le
Edouard Fritch a été élu jeudi matin à la présidence de l'assemblée de la Polynésie française à l'issue d'un vote sans surprise. Les résultats ont été proclamés par Gaston Flosse, doyen de l'Assemblée. 

 Edourd Fritch a obtenu 38 voix sur 57, celles des représentants orange du Tahoeraa Huiraatira, le parti de Gaston Flosse arrivé en tête des élections territoriales le 5 mai dernier avec 45,11% des voix. Chantal Galenon, l'autre candidate à la présidence de l'Assemblée, une transfuge du Tahoeraa Huiraatira désormais élue indépendantiste sous la bannière de l’UPLD, a également fait le plein des suffrages de son camp en totalisant 10 votes.
Cette élection s'est déroulée en l'absence d'Oscar Temaru parti à New York défendre auprès de l'ONU la réinscription de la Polynésie française sur la liste des pays à décoloniser. A tia Porinetia, l'autre formation autonomiste n’a pas présenté de candidat. Huit conseillers territoriaux ont voté blanc.
 
Gaston Flosse doyen d'âge préside la séance
 
Premier geste symbolique du sénateur Flosse appelé à présider la séance en sa qualité de conseiller le plus âgé de l'hémicycle: replacer derrière le perchoir les drapeaux français, polynésien et européen enlevés par Jacqui Drollet, l’ancien président de l’Assemblée. Ironie du sort, c’est également Gaston Flosse qui accroché le portrait du Président de la République, François Hollande.
 
Alors que le président nouvellement élu appelait dans son premier discours à travailler dans la concorde pour le redressement économique et social du pays,  l’UPLD indépendantiste invitait pour sa part la population à participer à une soirée de prière devant la stèle de Pouvana’a O'opa, monument situé à quelques dizaines de mètres des portes de l'Assemblée.
 
Oscar Temaru à New York.
 
L'élection du nouveau président de la Polynésie française se déroulera vendredi, toujours à l'Assemblée territoriale. Gaston Flosse devrait ainsi succéder à Oscar Temaru dont le parti a annoncé qu'il présenterait malgré tout un candidat. Le nouveau président formera alors son gouvernement  probablement constitué de huit ministres. Le groupe A tia Porinetia a également indiqué qu'il présentera un candidat.

Seul un incident est venu émailler cette première séance lorsque Gaston Flosse a demandé un changement de l’ordre du jour afin que l’Assemblée adopte une résolution visant à contrer la démarche à l’ONU d’Oscar Temaru.
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play